Mécanique électrique et hybride: tout savoir sur les opportunités et défis à relever

Les véhicules verts ont la cote. Statistique Canada a comptabilisé 31 000 voitures électriques neuves en 2019, soit une augmentation de 38% par rapport à 2018. On retrouve également sur les véhicules récents de plus en plus de composants électroniques. Pour les professionnels de la mécanique automobile et du marché secondaire, ces évolutions rapides nécessitent l’acquisition de nouvelles connaissances et compétences. 

Découvre quelles sont les opportunités à saisir face à ces changements et quels sont les défis à relever pour les ateliers de mécanique dans les années à venir. 

La mécanique automobile en pleine transformation

Les ateliers de mécanique automobile sont chaque année plus nombreux à prendre en charge des véhicules récents et parfois équipés d’une motorisation électrique. Pour les techniciens en mécanique auto, cette tendance doit être l’occasion de saisir de nouvelles opportunités en misant sur la formation continue. Le cœur du métier est en plein changement et les mécaniciens doivent élargir leurs champs de compétences vers l’électronique. Mettre constamment à jour ses connaissances permet de rester au fait des nouveautés du secteur et de devenir un professionnel qualifié et très recherché par les employeurs, qui sont prêts à offrir de nombreux avantages en raison du manque de main-d’œuvre. 

Il existe désormais de nombreux sous-métiers qui peuvent se rattacher à la mécanique et cela peut être particulièrement excitant pour les professionnels curieux souhaitant élargir leurs champs de compétences, que ce soit en suivant une formation en mécanique automobile hybride et électrique ou des cours axés sur les diagnostics électriques. 

Les défis à relever pour l’industrie

Entretenir la relation de confiance du client qui fait la maintenance de son véhicule doit être protégé à tout prix par les ateliers. Ils doivent donc  mettre tout en œuvre pour s’assurer d’offrir les bons services.

À l’heure actuelle, l’industrie de l’après-marché est confrontée à plusieurs défis. La main-d’œuvre qualifiée ayant suivi un cours de mécanique hybride et électrique est difficile à trouver pour les ateliers de mécanique automobile. Ce problème de manque de personnel disposant des compétences indispensables pour les véhicules récents conduit certains ateliers à refuser des clients. 

L’autre défi à relever consiste à promouvoir davantage la formation continue. En effet, les technologies évoluent à un rythme effréné et sans un apprentissage permanent, les techniciens peuvent être rapidement dépassés. Cela peut affecter directement la qualité du service offert aux clients.

Pour permettre aux professionnels d’engager des mécaniciens qualifiés, la certification pourrait prochainement devenir obligatoire. Elle permettra d’améliorer le travail des techniciens, mais aussi la manière dont les diagnostics sont réalisés. Tout le secteur pourra bénéficier de cet encadrement, du technicien jusqu’au client. 

Tu as un intérêt pour le monde de l’automobile? Pour en savoir plus sur L’École de L’Automobile et sur notre formation de mécanique automobile, clique sur l’onglet « Programmes » de notre site Web ou envoie-nous une demande d’information pour obtenir ta trousse de renseignements gratuite.

Categories: Nouvelles de l'industrie automobile
Tags: , ,

Please wait! Form is submitting...