Étudiants en mécanique auto, découvrez l’exceptionnelle Ferrari 296 GTB hybride

Ferrari a construit sa réputation grâce à ses modèles d’exceptions équipés de mécaniques rugissantes. L’hybridation et l’électrification ne semblent pas être à première vue des atouts pour ce constructeur attaché aux traditions. La  marque au cheval cabré nous a cependant prouvé le contraire en dévoilant récemment, une nouvelle voiture hybride : la Ferrari GTB 2022. 

Découvres-en plus sur les particularités de ce modèle aux performances exceptionnelles qui sera dans un premier temps commercialisé en Europe et en Amérique du Nord par la suite. 

Un audacieux mélange de tradition et modernité

Pour sa nouvelle GTB 2022, Ferrari a opté esthétiquement pour un audacieux mélange entre modernité et tradition avec des feux minimalistes, et des lignes qui rappellent certains modèles iconiques des années 50 et 60. Le bolide est aussi fortement inspiré de la SF90 qui est le tout premier véhicule hybride commercialisé par Ferrari, alors que les feux ressemblent beaucoup à ceux de la Roma.

À l’intérieur, on retrouve bel et bien l’esprit Ferrari avec une configuration sport classique, ornementée de rouge et de noir, mais aussi avec une touche de modernité avec des affichages entièrement numériques. On retrouve aussi toutes les options les plus récentes comme l’écran disponible pour le passager. Les commandes sont facilement accessibles pour le conducteur et se gèrent grâce à l’instrumentation numérique.

Étudiants en formation de mécanique automobile hybride et électrique, passionnés de belles autos exotiques, découvrez dans la vidéo ci-dessous les premières images de la nouvelle Ferrari 296 GTB hybride. 

Une mécanique hybride aux performances exceptionnelles

Les étudiants de notre cours de mécanique hybride et électrique qui souhaitent faire carrière chez Ferrari et qui auront la chance d’assurer l’entretien de la nouvelle 296 GTB hybride retrouveront sur celle-ci, un moteur V6 construit à 120 degrés de 2,9 litres biturbo développant à lui seul 654 chevaux. Le moteur électrique ajouté à cela bénéficie quant à lui d’une puissance de 164 chevaux et de 254 livres-pieds de couple. Muni d’une batterie de 7,45 kilowattheures, celui-ci permet une autonomie électrique d’environ 20 kilomètres.

Au total, la puissance s’élève ainsi à 819 chevaux à  8 000 tours/minute, et le couple atteint 546 livres-pied à 6 250 tours/minute. Avec sa boîte à double embrayage à huit rapports, le bolide est en mesure d’atteindre les 100 km/h en 2.9 secondes et les 200 km/h en 7,3 secondes.

Ces performances exceptionnelles sont également possibles grâce aux amortisseurs électromagnétiques variables ainsi que tous les éléments aérodynamiques actifs qui permettent de réduire grandement la traînée et d’augmenter l’appui.

La Ferrari 296 GT sera commercialisée d’ici le début de l’année prochaine. Les prix canadiens n’ont pas encore été dévoilés pour le moment. 

Tu as un intérêt marqué pour la mécanique et les technologies hybrides et électriques? Informe-toi dès maintenant sur notre école de mécanique à Montréal en remplissant notre court formulaire de demande d’information.

 

Categories: Nouvelles de l'industrie automobile
Tags: , ,

Please wait! Form is submitting...