Vérification des pneus et précautions d’entreposage: ce qu’il faut savoir

Pour éviter les dommages ainsi que les problèmes juridiques (vol, incendie, perte, etc.) lors de l’entreposage des pneus, les ateliers doivent prendre toutes les précautions nécessaires. Le service d’entreposage génère de multiples occasions d’affaires (service d’entretien, changement de pneus, planification de réparations, etc.), mais comporte toutefois un certain nombre de contraintes. 

Découvre tout ce qu’il faut savoir sur les aspects liés à la vérification de l’état des pneus ainsi qu’aux précautions d’entreposages nécessaires. 

Les vérifications de base avant l’entreposage

Pour éviter tout litige ou allégation de dommages, les ateliers de mécanique procèdent en premier lieu à une vérification de l’état des pneus des clients avant de les entreposer. Bien souvent, ils sont nombreux à prendre une photo de chaque pneu et à utiliser un logiciel permettant de créer un rapport détaillé à envoyer par courriel aux clients. Outre l’aspect visuel, les techniciens incluent dans leurs rapports des informations sur les traces d’usure et la profondeur des bandes de roulement. 

Une fois sur le marché du travail, nos étudiants qui suivent une formation en mécanique automobile devront examiner attentivement les pneus et les jantes des clients souhaitant adhérer à un service d’entreposage. Si des dommages sont constatés, ils devront les indiquer sur la facture dès le début avec des photos comme preuve à l’appui. 

Les mesures préventives pour entreposer les pneus

L’entreposage des pneus requiert un local sécurisé. Les étagères doivent de préférence être en bois pour ne pas laisser de marques sur le caoutchouc et les pneus doivent être placés à l’abri du soleil pour ne pas être endommagés par les rayons UV. 

Les étudiants de notre programme de mécanique qui travailleront au sein d’un atelier qui propose un service d’entreposage devront s’assurer une dernière fois que les pneus ne présentent aucun signe de vieillissement, de défauts ou de fissures avant de les placer. Ils doivent être protégés dans un endroit sec où l’on peut contrôler la température. 

Adhérer à une police d’assurance

Même si l’on prend toutes les mesures de sécurité et de prévention nécessaire, aucun atelier n’est à l’abri d’une inondation, d’un incendie ou encore, d’une mauvaise manipulation menant à un dommage accidentel des pneus. Les ateliers qui ont en stock, un volume important de pneus à entreposer ont tout intérêt à se munir d’une police d’assurance pour couvrir les pertes en cas de problème. Si un employé est à l’origine d’un dommage, les ateliers doivent faire preuve de transparence et informer le client sur la situation en précisant que les réparations seront entièrement couvertes. Informer le client et prendre toutes les précautions nécessaires dès le début permet non seulement d’économiser du temps et de l’argent, mais aussi de consolider sa réputation et d’éviter les litiges désagréables. 

 La mécanique vous passionne? Pour en savoir plus sur l’École de l’Automobile et sur les programmes que nous offrons, cliquez sur l’onglet « Programmes » de notre site Web ou envoyez-nous une demande d’information pour obtenir votre trousse de renseignements gratuite.

Categories: Nouvelles de l'industrie automobile
Tags: , ,

Please wait! Form is submitting...