Pourquoi intégrer le monde passionnant de la mécanique automobile en 2021?

mécanicien-réparateur d'automobiles

L’année 2020 a été en grande partie entachée par la pandémie de la COVID-19 qui continue de sévir. La campagne de vaccination historique qui se déroule en ce moment nous permet enfin de voir la lumière au bout du tunnel et suscite l’espoir d’un retour à la vie normale. 

2021 est une année qui nous permet de nous projeter davantage vers l’avenir et de nous fixer de nouveaux objectifs ou de nouvelles résolutions. Le monde de l’automobile te passionne depuis toujours?  Découvre pourquoi la nouvelle année qui débute est le moment idéal pour intégrer l’industrie.

Des salaires très attractifs

Comme plusieurs régions du Québec sont touchées par la pénurie de main-d’œuvre, les ateliers de mécanique en fortes périodes d’achalandage n’hésitent pas à offrir de très bonnes rémunérations aux apprentis mécaniciens qui font leur entrée dans l’industrie.

Intégrer l’industrie automobile en 2021, c’est aussi la possibilité d’accéder à des métiers payants au fur et à mesure que l’on acquiert de l’expérience.  Pour encourager les jeunes à suivre une formation de mécanique automobile pour intégrer l’industrie, les ateliers offrent des salaires attractifs. Selon Patrick Saint-Pierre, président de l’Association des industries de l’automobile, le salaire moyen d’un technicien au Québec est de 52 533 $. Il est supérieur au salaire moyen au Québec qui est de 49 155 $. 

En choisissant de suivre une formation en mécanique automobile en début d’année, vous pourrez décrocher votre diplôme vers la fin de l’été, qui est généralement la meilleure période pour postuler pour un emploi,  car beaucoup d’employeurs reviennent de vacances et commencent à publier des annonces pour trouver du personnel qualifié pour aider à la pose des pneus d’hiver.

Un avenir prometteur pour le marché secondaire

Les confinements qui se sont succédé en 2020 pendant la pandémie de la COVID-19 nous ont fait réaliser la valeur de certains métiers essentiels pour que nous puissions continuer à vivre, nous nourrir et nous déplacer.  Afin d’assurer l’entretien des véhicules des travailleurs essentiels, les mécaniciens ont été en première ligne et sont des employés indispensables à tout bon fonctionnement d’une société, même en période de crise économique. 

Pour ce qui est de l’avenir, le marché secondaire devrait être amené à évoluer de manière importante. En effet, la pandémie a créé de nouvelles opportunités puisque les concessionnaires de véhicules neufs ont constaté une baisse de leurs ventes. Les automobilistes sont portés à garder leur véhicule plus longtemps, ce qui est une bonne nouvelle pour les mécaniciens-réparateurs d’automobiles, puisque cette tendance entraîne un volume d’entretien et de réparation fort appréciable. 

Le marché secondaire est une industrie de plus de 200 000 personnes qui participent à l’entretien et à la réparation de plus de 28 millions de véhicules au pays. En regardant les dernières récessions importantes, on constate que les ventes de véhicules neufs sont à chaque fois en baisse, alors que le marché secondaire est toujours demeuré résilient.

La mécanique te passionne? Pour en savoir plus sur L’École de L’Automobile et sur notre formation de mécanique automobile, clique sur l’onglet « Programmes » de notre site Web ou envoie-nous une demande d’information pour obtenir ta trousse de renseignements gratuite.

Categories: Nouvelles de l'industrie automobile
Tags: , ,

Please wait! Form is submitting...