Guider les clients à l’ère des systèmes informatisés des véhicules

Les véhicules récents sont aujourd’hui équipés d’une foule de technologies et sont de véritables ordinateurs sur quatre roues. Depuis un certain temps maintenant, une nouvelle génération d’automobilistes (milléniaux) ayant de bonnes compétences en informatique cherche à décoder les données émises par leur véhicule pour trouver la cause d’un problème ou d’une anomalie.

Découvre dans notre nouvel article comment les techniciens en mécanique automobile doivent faire face à cette proportion croissante de jeunes adultes qui se rendent dans les ateliers avec leur propre diagnostic.

Une nouvelle clientèle plus informée

Les jeunes possédant des compétences en programmation sont de plus en plus nombreux à vouloir s’occuper de leur véhicule eux-mêmes. En s’équipant d’un petit scanner que l’on peut trouver en magasin pour moins de 60$, ils peuvent ainsi accéder à de précieuses informations sur l’état de leur véhicule. Ces scanners permettent, par exemple, d’obtenir les codes d’anomalie, de consulter les données figées de la voiture ou encore d’effacer les lumières du tableau de bord.

À l’aide de tutoriels sur YouTube, certains s’approprient les résultats donnés par leur scanner et réalisent eux-mêmes l’intégralité ou une partie des réparations.

Les mécaniciens-réparateurs d’automobiles se retrouvent ainsi confrontés avec des clients qui arrivent en atelier avec un diagnostic déjà prêt, et qui demandent de réaliser les réparations sans faire d’inspection au préalable. Certains ateliers se laissent influencer et font ce que demandent les clients. Ce genre de pratique ne peut que nuire, car si un problème persiste, ces ateliers seront tenus responsables.

Le respect des procédures pour se protéger

Une fois sur le marché du travail, nos étudiants en formation de mécanique automobile devront éduquer les clients afin de pouvoir respecter les procédures normales de diagnostic de leur véhicule, et ne pas sauter des étapes.

Dans le domaine de la mécanique, obtenir un code indiquant un problème ne suffit pas. Ce n’est pas, par exemple, en obtenant un code anomalie montrant un problème de capteur et en changeant ce dernier que le problème est réparé.

Il est bien souvent nécessaire de réaliser une vingtaine de tests afin de trouver la source d’un problème et seuls les techniciens en mécanique automobile qualifiés ont les compétences nécessaires pour effectuer un diagnostic complet et précis.

Peu importe ce que les clients disent, les professionnels de la mécanique doivent recommander le diagnostic dès le début. Il est fortement suggéré de refuser de réaliser les travaux des automobilistes qui exigent de sauter des étapes ou de se fier à leur propre analyse.

Le monde de l’automobile te passionne et tu aimerais suivre un cours de mécanique automobile pour intégrer l’industrie? Informe-toi dès maintenant sur le programme offert à L’École de L’Automobile en remplissant notre court formulaire de demande d’information.

Categories: Nouvelles de l'industrie automobile
Tags: , ,

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière