Guide pour nettoyer un moteur pour les étudiants en esthétique automobile

cours d’esthétique automobile

En esthétique automobile, le nettoyage du moteur est une tâche minutieuse qui se réalise en plusieurs étapes et qui requiert plusieurs précautions afin de ne pas endommager les composantes électroniques. Il s’agit de la première partie du véhicule à nettoyer lors d’un lavage complet, en raison des saletés et des produits qui peuvent éclabousser le pare-brise, les roues et la carrosserie.

Découvrez quelles sont les étapes nécessaires pour retirer efficacement l’accumulation de saleté, de graisse et d’huile afin de redonner aux moteurs un aspect neuf et quels sont les autres avantages que procure le nettoyage des composantes mécaniques.

Les avantages de la remise à neuf du moteur

Outre l’aspect purement esthétique, remettre à neuf un moteur permet de détecter plus facilement les fuites d’huile, de répartir la chaleur du moteur en enlevant les saletés qui agissent comme isolant et de prévenir les fissures sur les boyaux. Aussi, avoir un moteur propre permet d’éviter de se salir au moment de vérifier l’huile ou d’ajouter du liquide lave-glace et de faciliter la revente du véhicule.

Enlever les saletés

Avant de nettoyer le moteur, les techniciens en esthétique automobile s’assurent dans un premier temps que ce dernier soit à température ambiante, afin de ne pas se blesser et d’éviter une évaporation trop rapide des produits.

La première étape de nettoyage consiste à enlever, à la main ou à l’aide d’un souffleur, les plus grandes saletés (terre, feuilles, accumulation de graisse, etc.). Avant de commencer à arroser le moteur, l’électronique doit être protégée en utilisant des sacs plastiques ou du papier aluminium. La batterie, la boîte à fusible, le filtre à air et l’alternateur sont les composantes les plus importantes à protéger. Aussi, la tige où se trouve l’huile doit être bien recouverte pour éviter que l’eau ne pénètre dans le réservoir à huile.

Arrosage et nettoyage

Une fois les éléments sensibles protégés, le moteur peut dans un premier temps être arrosé et rincé à l’eau. Ensuite, les saletés incrustées peuvent être décollées à l’aide d’une brosse et d’un produit nettoyant ou dégraissant.

Une fois toutes les saletés retirées, on peut procéder à un second rinçage en prenant le soin de ne pas oublier de passer de l’eau sur le parechoc, les phares avant et les élargisseurs de roues, car souvent de la saleté se retrouve sur d’autres parties de la voiture lors du rinçage.

Séchage et entretien des plastiques

Une fois les saletés et la graisse enlevées, le moteur doit être séché à l’aide d’un souffleur ou d’un chiffon. Les protections des composantes peuvent ensuite être enlevées.

Si vous aspirez à suivre une formation en préparation de véhicules, vous serez formé à choisir et appliquer les bons produits. Après avoir démarré le moteur pendant quelques minutes pour vérifier si tout fonctionne bien, vous pourrez utiliser les produits nourrissants pour plastique pour redonner au moteur un aspect noir éclatant.

Le métier de technicien en esthétique automobile vous intéresse ? Cliquez sur l’onglet « Programmes » de notre site internet pour en savoir davantage sur notre cours d’esthétique automobile ou envoyez-nous une demande d’information gratuite pour tout renseignement complémentaire

Categories: Esthétique automobile
Étiquettes : , ,

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière