Étudiants en mécanique auto, découvrez les nouvelles solutions de recyclage des batteries de véhicules électriques

mécanicien-réparateur d’automobiles

Les véhicules électriques ne produisent pas de particules et de gaz polluants. Bien qu’ils offrent plusieurs avantages, il est important de rappeler qu’il y a encore quelques failles quant à leur véritable empreinte environnementale. En effet, la batterie nécessaire à leur fonctionnement requiert des piles au lithium-ion, un matériau dont le procédé d’extraction a un impact négatif sur l’environnement.

Pour remédier à ce problème, une compagnie québécoise (Recyclage Lithion) travaille depuis un certain temps sur des procédés de transformation afin de recycler les batteries usagées. Découvrez-en plus sur leur innovation.

Recycler les vieilles batteries pour réduire l’empreinte écologique

Recyclage Lithion a mis au point un procédé permettant de recycler 95% des composantes que l’on trouve dans les batteries usagées au lithium-ion. Cette innovation permet ainsi de fabriquer de nouvelles batteries à partir d’anciennes piles tout en réduisant la quantité des déchets.

En collaborant avec le laboratoire du Centre d’études des procédés chimiques du Québec du Collège de Maisonneuve, les experts de Seneca ainsi que le Centre d’excellence en électrification des transports et stockage d’énergie, l’entreprise Recyclage Lithion a réussi à mettre en place un ensemble de techniques permettant de purifier les matériaux tels que le lithium, l’hydroxyde de nickel, le cobalt, le graphite et l’oxyde de manganèse. Le processus de recyclage peut, théoriquement être répété à l’infini.

Les batteries sont de plus en plus performantes et peuvent durer de 200 000 à 500 000 kilomètres, dépendant du constructeur. Une fois sur le marché du travail, les étudiants de notre formation de mécanique automobile pourraient jouer un rôle important pour participer au processus de recyclage des batteries usagées en les acheminant dans des centres de recyclage.

Une technologie prometteuse

Les mécaniciens-réparateurs d’automobiles pourront probablement, d’ici 2020, acheminer les batteries usagées des véhicules à la compagnie Recyclage Lithion, puisqu’elle prévoit de construire une usine à Montréal dans le cadre d’un projet pilote.

La technologie est tellement prometteuse que l’entreprise a obtenu un financement de 3.8 millions de dollars de l’agence Technologie du développement durable Canada. Une fois sur pieds, l’usine sera en mesure de traiter pas moins de 200 tonnes de batteries usagées par année.

À long terme, d’autres usines seront construites si le projet pilote est un succès. L’objectif est de pouvoir un jour avoir des usines capables de traiter jusqu’à 10 000 tonnes par an. Ces dernières devraient idéalement être situées proche des usines d’assemblage de véhicules.

Les voitures électriques commencent peu à peu à intégrer le marché de l’automobile. Grâce aux batteries de plus en plus durables et désormais recyclables, les automobilistes devraient davantage être amenés à investir dans ce type de véhicule.

Vous aimeriez intégrer l’industrie automobile en devenant mécanicien? Informez-vous dès maintenant sur notre cours de mécanique conçu pour intégrer l’univers passionnant des ateliers de mécanique.

Categories: Mécanique automobile
Tags: , ,

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière