Esthétique auto: ce qu’il faut savoir sur les méthodes d’entretien des véhicules noirs

En jetant un coup d’œil aux véhicules qui circulent sur nos routes, il est facilement possible de constater que rares sont les véhicules ayant une carrosserie qui sort de l’ordinaire. Le leader mondial en distribution de peinture Axalta a dévoilé les couleurs les plus populaires en 2020, et c’est sans surprise que le blanc et le noir dominent le classement. Dans le segment des véhicules de luxe, la teinture noire est largement utilisée, mais celle-ci doit faire l’objet de plus d’attention que les autres pour garder toute sa brillance et son élégance. 

Tu as un intérêt pour le reconditionnement automobile? Découvre quelles sont les astuces utilisées par les techniciens en esthétique automobile pour conserver l’éclat des véhicules, dont la carrosserie teinte en noir. 

Commencer par un lavage haute pression

Afin de retirer dans un premier temps les plus grosses saletés sur une carrosserie noire, il est important de procéder à un lavage à haute pression à l’aide d’un compresseur. Le jet doit généralement se trouver à 1 mètre de la carrosserie afin de ne pas abîmer la couche de vernis. Pour éviter les traces lors de cette étape, les techniciens en esthétique automobile placent le véhicule à nettoyer à l’ombre, et effectuent par la suite un séchage rapide à l’aide d’un chiffon microfibre. 

Opter pour la technique des deux seaux pour le nettoyage

Sur les carrosseries noires, les microrayures ont malheureusement tendance à ressortir davantage que sur les carrosseries plus claires. Pour éviter de rayer la peinture lors du processus de nettoyage, la technique des deux seaux est à privilégier. En effet, celle-ci consiste à utiliser un seau que l’on utilise pour le lavage avec du shampoing, et un second seau destiné au rinçage équipé d’une grille. 

À l’aide d’une mitaine en microfibre, il est possible de retirer en douceur les saletés de la carrosserie en utilisant le seau de lavage contenant de l’eau et shampoing ultra lubrifié. 

La microfibre est douce et évite les rayures contrairement à un chiffon en coton.

Par la suite, pour retirer tous les contaminants sur la mitaine, il suffit de la frotter sur la grille du seau de rinçage.  Grâce à cette technique, les saletés peuvent facilement se détacher et se retrouver dans le fond de l’eau grâce à la grille. 

Une fois cette étape réalisée sur l’ensemble de la carrosserie, un second séchage est nécessaire pour éviter les traces d’eau disgracieuses, à l’aide d’une microfibre de séchage.  

Finir par l’application d’une cire pour obtenir une carrosserie brillante

La cire de protection et de brillance est une étape souvent oubliée par beaucoup de propriétaires, mais elle apporte pourtant une véritable protection à la carrosserie. Les étudiants de notre formation en préparation de véhicules sont amenés à apprendre comment appliquer les différentes protections de véhicule, incluant la cire. Cette dernière doit être utilisée à température ambiante pour ne pas qu’elle fonde ou soit trop dure. 

Une fois que la cire de finition est appliquée sur l’ensemble de la carrosserie,  elle doit par la suite être retirée à l’aide d’une microfibre propre en réalisant des mouvements circulaires réguliers. Cette étape de lustrage prend beaucoup de temps et de patience, mais reste décisive pour obtenir une carrosserie noire éclatante et protégée pour les prochains lavages.

Le métier de technicien en esthétique automobile t’intéresse ? Clique sur l’onglet « Programmes » de notre site internet pour en savoir davantage sur notre cours d’esthétique automobile ou envoyez-nous une demande d’information gratuite pour tout renseignement complémentaire.

Categories: Nouvelles de l'industrie automobile
Tags: , ,

Please wait! Form is submitting...