Conséquences de la Covid-19 sur la réouverture des centres de pneu: ce que nos étudiants en mécanique auto doivent savoir

Les centres de pneus ont rouvert depuis quelques semaines maintenant, mais ont dû s’adapter à de nouvelles habitudes afin de freiner la pandémie de Covid-19 qui sévit dans le monde de plusieurs mois déjà. La reprise des activités est une bonne nouvelle, mais il faudra probablement plusieurs mois pour rattraper les pertes de revenus qui se sont accumulées lors des semaines de fermeture. Cependant, les professionnels du secteur restent positifs et sont même confiants quant à l’avenir de l’industrie. 

Reprise graduelle des services

Depuis leur réouverture, les centres de pneus et les ateliers en général subissent une grande pression pour les prises de rendez-vous. Beaucoup préfèrent d’abord sur leurs clients réguliers. Quand les activités commerciales se seront stabilisées, ils seront confrontés à une nouvelle période de pointe. Les centres de pneus et les ateliers se concentrent d’abord sur les réparations mécaniques d’urgence avant d’effectuer des entretiens préventifs. 

Pas de problème d’approvisionnement

Avec une baisse de la production de biens et de services à l’échelle mondiale, ainsi que de nombreuses fermetures d’usines pendant la période de confinement, beaucoup de centres de pneus ont eu peur d’être confrontés à des ruptures de marchandise. 

Heureusement, les marchandises pour l’automne ont été livrées avant le blocage des opérations. De plus, les fabricants de pneus à travers le monde ont la plupart repris leurs activités et reprennent peu à peu leur niveau de production d’avant la crise. En ce qui concerne le pneu d’hiver, les réseaux de distribution sont opérationnels et les grands joueurs de l’industrie ont comme priorité de les approvisionner. 

Les mécaniciens réparateurs d’automobiles ne devraient donc pas se retrouver en rupture de pneus lors des périodes de fortes affluences. 

Une industrie qui tient bon

Il est normal d’être incertain quant à l’avenir du marché du travail dans de nombreux secteurs. Nos étudiants en formation de mécanique automobile qui se sont engagés dans des études dans l’industrie du marché secondaire devraient cependant être épargnés par la crise, car les automobilistes ont et auront toujours besoin de leur véhicule pour se déplacer. 

Plus particulièrement en cette période inédite, les gens vont vouloir garder leur véhicule plus longtemps afin d’éviter de débourser de l’argent pour l’achat d’un véhicule neuf. Ils vont donc préférer opter pour un changement de pneus pour garder leur véhicule en bon état. Les voyages à l’étranger se faisant plus compliqués, il y aura probablement pendant une longue période, plus de déplacements en région, puisque beaucoup vont opter pour une destination de vacances à l’intérieur du pays. 

Les professionnels de l’industrie du marché secondaire constatent de nouvelles habitudes chez les consommateurs depuis le début de la pandémie. Les clients sont plus sensibles au coût qu’auparavant. La qualité et la durabilité sont des critères qui sont pour certains plus importants que la performance. 

Le monde de l’automobile te passionne et tu aimerais suivre un cours de mécanique automobile pour intégrer l’industrie? Informe-toi dès maintenant sur le programme offert à L’École de L’Automobile en remplissant notre court formulaire de demande d’information.

Categories: Nouvelles de l'industrie automobile
Tags: , ,

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière