Ce que les étudiants en mécanique doivent savoir sur les lubrifiants destinés aux véhicules âgés

cours de mécanique automobile

Les véhicules qui se présentent dans les ateliers de mécanique automobile sont de plus en plus âgés et accumulent les kilomètres au compteur. L’âge moyen des voitures et des camions légers au Canada tourne autour de 10 ans et il n’est pas rare de voir certains modèles dépasser les 300 000 kilomètres au compteur. Les moteurs ont donc besoin de lubrifiants spécialisés pour pouvoir continuer à fonctionner encore plusieurs années. 

Découvre quelles sont les particularités des lubrifiants destinés à garder les moteurs des véhicules âgés propres et fonctionnels. 

Agents de conditionnement des joints

Les véhicules qui se présentent en atelier avec un kilométrage important nécessitent des lubrifiants composés d’agents de conditionnement des joints permettant d’assurer une protection contre l’usure afin de garder les moteurs en bonne condition.

Les développeurs de lubrifiants comme Valvoline proposent désormais des huiles intégrant la technologie MaxLife qui est composée d’additifs de pointe et d’huiles de base supérieures pour une protection optimale des moteurs à kilométrage plus élevé.

Des lubrifiants pour tous les types de mécanique

Au cours de leur carrière, nos étudiants en formation de mécanique automobile constateront que la flexibilité des joints est l’un des enjeux les plus importants pour les véhicules ayant un nombre de kilomètres importants au compteur. Que ce soit pour un VUS, une camionnette ou une berline, il existe différents types de lubrifiants composés d’agents nettoyants et de conditionnement des joints sur le marché, et adaptés à chaque type de véhicule. 

Des compagnies de lubrifiants proposent également des huiles spécialement conçues pour les véhicules encore plus anciens (années 50-80) et offrant une protection supérieure en zinc plus adaptée aux moteurs équipés de poussoirs de soupape plats.

Des additifs spécialisés pour les mécaniques anciennes

Pour réduire encore davantage les problèmes liés à l’usure des moteurs âgés, les mécaniciens-réparateurs d’automobiles peuvent utiliser des additifs spécialisés permettant de garder en bon état tous les éléments composés de caoutchouc (joints d’étanchéités, etc.) qui deviennent parfois secs avec le temps. 

Il est également possible d’utiliser un nettoyeur d’injecteur afin de lubrifier l’ensemble du système, réduire l’humidité du moteur ainsi que celle produite par les variations importantes de température. 

Les points essentiels à vérifier sur les mécaniques âgées

Lorsqu’il est question de lubrification pour les véhicules d’un certain âge, plusieurs points critiques sont à considérer :

  • Le conditionnement des sceaux d’étanchéité;
  • L’état des systèmes antipollution;
  • La consommation anormale d’huile. 

Les moteurs âgés ont tendance à consommer plus d’huile que les moteurs récents. C’est pourquoi les mécaniciens doivent porter une attention particulière au niveau d’huile des véhicules âgés à chaque fois que cela est possible. 

La mécanique te passionne? Pour en savoir plus sur l’École de l’Automobile et sur les programmes que nous offrons, clique sur l’onglet « Programmes » de notre site Web ou envoie-nous une demande d’information pour obtenir ta trousse de renseignements gratuite.

Categories: Mécanique automobile
Tags: , ,

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière