Caméras de recul: un équipement désormais obligatoire au Canada

école de l'automobile

Depuis le 1er mai 2018, tous les véhicules neufs légers commercialisés au Canada doivent obligatoirement être munis d’une caméra de recul. Cet équipement déjà intégré dans la plupart des modèles en vente sur le marché devra donc se retrouver sur tous les modèles d’entrée de gamme. Découvrez quels sont les avantages de ce système qui a fait ses preuves et quel sera l’impacte de cette nouvelle mesure.

Une mesure adoptée pour plusieurs raisons

La décision de rendre les caméras de recul obligatoires remonte à 2016 au Canada. Elle n’est pas surprenante puisque les autorités routières américaines avaient annoncé deux ans plus tôt cette même règlementation et que le marché de l’automobile au Canada est fusionné avec le marché américain. La règlementation canadienne s’aligne la plupart du temps avec celle de son voisin du Sud.

Outre ces facteurs, cette nouvelle mesure a été adoptée suite à la publication de statistiques du ministère des Transports qui nous montraient qu’entre 2004 et 2009, les collisions survenues pendant des manœuvres en marche arrière auraient causé la mort de 27 personnes (souvent des enfants) et fait plus de 1550 blessés. Aux États-Unis, le constat est plus alarmant, car on parle d’une fréquence d’environ deux enfants heurtés par semaine par un véhicule.

En rendant la caméra de recul obligatoire, les gouvernements canadien et américain espèrent réduire considérablement le nombre de victimes. Aux États-Unis, la NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration) estime que la mesure permettra de sauver 60 ou 70 vies par année.

Nos étudiants en école de mécanique, une fois sur le marché du travail, devront s’assurer du bon fonctionnement des caméras de recul. Ces dernières nécessitent peu d’entretien, mais il faut tout de même porter attention à la propreté de l’objectif des caméras et des capteurs ainsi qu’à leur calibrage si nécessaire.

Les règles d’installation à respecter

Les constructeurs automobiles ont l’obligation de respecter certains critères d’installation de la technologie. Tout d’abord, la caméra de recul doit couvrir un périmètre de 3 mètres par 6 mètres à l’arrière du véhicule afin de couvrir les angles morts qui ne sont pas visibles dans les rétroviseurs.
Lorsque les étudiants de notre programme de mécanique entreront sur le marché du travail, le système de caméra de recul fera partie des éléments à inspecter et à réparer au besoin. Le calibrage est nécessaire seulement s’il y a des distorsions de l’image. Cette dernière doit obligatoirement être projetée soit sur le système d’infodivertissement ou le rétroviseur du véhicule.

Vous souhaitez suivre une formation en mécanique automobile pour lancer votre carrière de mécanicien?

Cliquez sur l’onglet « Programmes » de notre site internet pour en savoir davantage sur notre formation et sur les possibilités de carrières.

Categories: Nouvelles de l'industrie automobile
Étiquettes : , ,

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière