Voyant « check engine »: coup d’œil sur les raisons pour lesquelles il peut s’allumer

carrière dans l'industrie automobile

Le voyant « check engine » est celui qu’on redoute le plus, car il présage un mauvais scénario. Heureusement, la mécanique a évolué au fil des ans et l’apparition de ce fameux voyant n’est pas aussi grave qu’on le pense. Les capteurs installés sur les véhicules depuis les années 90 détectent toutes les anomalies et peuvent ainsi déclencher le voyant « check engine » pour de multiples raisons.

Voici un tour d’horizon des raisons pour lesquelles ce voyant tant redouté peut s’allumer.

Les anomalies les plus courantes

Comme il existe sur les véhicules des capteurs placés un peu partout (collecteur d’admission, bloc moteur, transmission, réservoir à essence, etc.), le témoin « check engine » peut s’allumer aussi bien parce que le bouchon de réservoir d’essence n’est pas correctement remis en place qu’en raison d’un composant interne du moteur défaillant. Dans la plupart des cas, le voyant « check engine » s’active lorsqu’un capteur est endommagé ou quand une pièce nécessite un remplacement.

Les autres anomalies les plus fréquentes sont lorsqu’il y a une défectuosité au niveau du système d’évaporation des vapeurs d’essence, du système catalytique ou encore lorsqu’une fuite survient au niveau du système d’échappement.

Aussi, l’usure de certaines pièces destinées à l’allumage, l’humidité ou la neige accumulée sur les systèmes/pièces électroniques peuvent également être des facteurs à l’origine du déclenchement du voyant « check engine ».

Lorsque le voyant clignote

Si vous aspirez à suivre une formation pour vous diriger vers une carrière dans l’industrie automobile en tant que mécanicien, vous serez formé à diagnostiquer les véhicules pour connaître l’origine du déclenchement du voyant « check engine ». Quoi qu’il en soit, sachez que si ce voyant est allumé, le moteur du véhicule peur continuer à fonctionner normalement. En revanche, s’il se met à clignoter, il vous faudra redoubler d’attention, car cela annonce bien souvent des dommages plus importants.

En effet, le voyant qui clignote en permanence signifie que le convertisseur catalytique peut s’endommager. Si plusieurs ratés d’allumage permettent à de l’essence non brûlée de se rendre jusqu’à cette pièce, les dangers sont majeurs sachant qu’elle peut monter à une température dépassant les 250 degrés.

À noter qu’il existe des problèmes moins graves qui peuvent aussi avoir un impact à moyen terme sur les composantes d’un véhicule, comme lorsqu’un code d’anomalie est associé à des symptômes qui ont un impact sur le fonctionnement de la boîte de vitesse ou du moteur.

Détecter les anomales grâce au diagnostic

En suivant un cours de mécanique automobile au Canada pour faire vos débuts dans l’industrie, vous serez formé à effectuer les diagnostics les plus importants pour assurer l’entretien des véhicules. Pour savoir quelles sont les raisons qui ont déclenché le voyant « check engine » d’un véhicule, vous pourrez utiliser des appareils de diagnostic ou des logiciels spécialisés pour obtenir une liste détaillée des anomalies grâce aux détails des codes de trouble.

La mécanique vous passionne? Pour en savoir plus sur notre école de mécanique automobile au Canada et sur les programmes que nous offrons, cliquez sur l’onglet « Programmes » de notre site Web ou envoyez-nous une demande d’information pour obtenir votre trousse de renseignements gratuite.

Categories: Mécanique automobile
Étiquettes : , ,

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière