Vérification du niveau d’huile sur les véhicules européens: ce qu’il faut savoir

mécanique auto

Les véhicules récents de marque européenne que l’on retrouve sur le marché sont de plus en plus équipés de moteurs dépourvus de la traditionnelle jauge et de sa tige métallique servant à mesurer le niveau d’huile. Désormais, ce sont des capteurs électroniques qui permettent de vérifier la quantité présente dans le moteur. Bien que le niveau d’huile soit indiqué sur des repères numériques, les mécaniciens ne peuvent se fier uniquement à cette lecture pour savoir quelle est la quantité réelle contenue dans le réservoir.

Découvrez quelles sont les nouvelles procédures à appliquer pour vérifier si le niveau d’huile est convenable et si une vidange est nécessaire sur un véhicule sans jauge.

Les vérifications nécessaires

Les capteurs intégrés pour vérifier le niveau d’huile permettent aux automobilistes d’avoir une idée de la quantité présente dans le réservoir lors qu’ils prennent le volant. Pour les mécaniciens, la vérification réelle du niveau d’huile nécessite désormais l’utilisation d’une sonde spécifique appropriée lors que le moteur dispose d’un carter.

Comme certains constructeurs ont, depuis l’intégration de capteurs, décidé de ne plus intégrer d’orifice pour sonder le niveau d’huile, les techniciens en maintenance automobile doivent ainsi effectuer plusieurs vérifications. Pour savoir si un changement d’huile est nécessaire, il faut vérifier à quel kilométrage a été effectuée la dernière vidange. En cas d’activation de l’alarme indiquant un niveau d’huile insuffisant sans qu’un entretien soit nécessaire, il faut procéder à une opération technique.

Comment vérifier la quantité réelle d’huile?

Nos étudiants qui aspirent à devenir mécaniciens auront probablement au cours de leur carrière à assurer l’entretien de véhicules non équipés de jauge d’huile. Ils devront malgré tout vérifier systématiquement la quantité réelle d’huile, au cas où les capteurs électroniques seraient défectueux.

Certains ordinateurs de bord affichent la quantité d’huile à ajouter. Si tel est le cas, le niveau d’huile peut être ajusté en ajoutant des petites doses (500 ml). À chaque ajout, une nouvelle lecture doit être prise.

Si, après plusieurs ajouts d’huile, il est indiqué qu’il faut en ajouter encore, une vérification du fonctionnement du capteur est alors nécessaire. Pour cela, un drainage de l’huile doit être fait à l’aide d’un bécher. Si la quantité d’huile recueillie ne correspond pas à ce qu’indique le capteur, alors un remplacement de ce dernier est nécessaire.

Ne plus avoir d’huile pour faire fonctionner un moteur peut avoir de graves conséquences. Les pièces non lubrifiées peuvent rayer le moteur ou même le percer à certains endroits. Il est donc important de suggérer aux automobilistes équipés de moteurs sans jauge d’huile et qui ne vérifient jamais leur niveau, de s’équiper d’un bidon d’huile en cas d’urgence.

La mécanique auto vous intéresse? Informez-vous dès maintenant sur nos formations en visitant les pages de notre site Internet ou en nous faisant parvenir une demande d’information gratuite pour obtenir votre trousse de renseignements.

Categories: Mécanique automobile
Tags: , ,

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière