Tout savoir sur les répercussions de la fusion entre FCA et PSA pour le secteur de l’automobile

Les géants de l’automobile Fiat Chrysler Automobiles (FCA) et Peugeot (PSA) s’associent pour unir leurs forces et devenir ainsi le quatrième plus important groupe automobile dans le monde. Portant le nom de Stellantis, cette alliance, regroupant un important portefeuille de marques automobiles, devrait avoir d’importantes répercussions dans l’industrie automobile au cours des prochaines années.

Découvre quelles sont les particularités de ces deux importants joueurs de l’industrie et quel sera l’impact de leur fusion pour les consommateurs, mais aussi les professionnels du marché secondaire.

Un partage des savoir-faire

Le groupe Stellantis, fondé le 16 janvier 2012 est né de la fusion entre le Groupe PSA et Fiat Chrysler Automobiles. Regroupant quatorze marques automobiles (Abarth, Alfa Romeo, Fiat, Lancia, Maserati, Chrysler, Dodge, Jeep, Ram, Citroën, DS Automobiles, Opel, Peugeot, VauxHall), ces deux alliés ont l’intention d’unir leurs forces pour développer de nouveaux marchés et prendre le virage électrique.

Bien qu’il y ait peu de chances pour le moment de voir des marques du groupe PSA comme Opel ou Citroën au Canada ou aux États-Unis, il est fort probable que les deux associés partageront dans un premier temps leurs technologies et leurs plateformes au cours des prochaines années.

Ainsi, les étudiants de notre formation de mécanique hybride et électrique pourraient au cours de leur carrière, retrouver des véhicules américains (Jeep, Dodge, etc.), qui possèdent certaines technologies provenant des marques européennes du groupe.

Peugeot, qui fabrique plusieurs VUS ayant tous les atouts pour plaire à une clientèle nord-américaine, aura la chance de bénéficier de l’important réseau de concessionnaires FCA afin de commercialiser ses véhicules. 

Le groupe Stellantis aura également, s’il le souhaite, la possibilité de copier des véhicules du constructeur français et de les vendre aux États-Unis et au Canada sous le nom de Chrysler ou Jeep, afin de réduire les coûts liés au lancement d’une nouvelle marque.  

La marque italienne Fiat pourrait quant à elle prochainement disparaître du marché nord-américain pour conforter sa présence là où elle rencontre un succès important, comme en Italie et en France.

Enfin, Maserati, la seule marque de luxe du nouveau groupe, envisage de son côté de capitaliser sur son prestige toujours intact pour relancer sa gamme avec un nouveau VUS, mais aussi une supercar.

Un groupe qui mise sur les véhicules électriques

Le groupe Stellantis devrait jouer un rôle de premier plan au cours de la prochaine décennie en ajoutant d’importants investissements dans l’automobile électrique. Le chef de la direction de Jeep a mentionné pour sa part son souhait d’acquérir de nouveaux marchés et se concentrer sur la production de VUS électriques. Les étudiants de notre cours de mécanique hybride et électrique pourraient, au cours des prochaines années, être amenés à assurer de plus en plus l’entretien de VUS électrique provenant de ce constructeur américain. À ce jour, 29 modèles électrifiés sont offerts sur le marché par le groupe Stellantis. 10 véhicules supplémentaires seront prochainement dévoilés d’ici la fin 2021.

Quoi qu’il en soit, la fusion entre FCA et PSA était une question de survie. En effet, les deux groupes sont présentement confrontés à d’énormes défis technologiques et stratégiques qu’ils devront relever ensemble.

Tu aimerais en savoir plus sur le cours de mécanique hybride et électrique de L’École de L’Automobile? Clique sur l’onglet « Programmes » de notre site Web ou envoie-nous une demande d’information pour obtenir ta trousse de renseignements gratuite.

Categories: Nouvelles de l'industrie automobile
Tags: , ,

Please wait! Form is submitting...