Systèmes ADAS: ce que les apprentis mécaniciens doivent savoir

Les systèmes d’aide à la conduite « Advanced Driver Assistance Systems (ADAS) » comprennent tous les systèmes conçus pour superviser le comportement d’un véhicule, afin d’éviter des accidents et de faciliter la tâche du conducteur. Introduits à grande échelle sur le marché il y a plus de 10 ans, ces systèmes ont considérablement évolué et pourraient devenir obligatoires sur tous les nouveaux véhicules. 

Découvre quels sont les différents niveaux de systèmes ADAS et pourquoi ils devraient avoir un impact sur le quotidien des mécaniciens. 

Quels sont les niveaux de systèmes ADAS?

Les systèmes ADAS sont classés en fonction de différents niveaux d’autonomie d’un véhicule. Le classement établi par la Society of Automotive Engineers (SAE) permet de fournir une terminologie commune pour tout ce qui touche la conduite automatisée.

Les systèmes ADAS de niveau 0 n’utilisent aucune technologie d’automatisation et nécessitent la surveillance totale de tous les aspects de la conduite. Les niveaux 1 et 2 peuvent aider le conducteur dans toutes ses manœuvres de stationnement et de marche arrière, et peuvent également éviter les collisions en freinant ou en contournant un obstacle. 

Les systèmes de niveau 3 permettent un fonctionnement du véhicule semi- autonome comme la prise en charge de la conduite à certains moments, le régulateur de vitesse ou encore l’aide au maintien de la voie. 

Enfin, les systèmes ADAS de niveaux 4 et 5 permettent au véhicule de passer en mode entièrement autonome, sans la supervision du conducteur. Mais soyons réalistes, il faudra attendre encore plusieurs années afin que les mécaniciens-réparateurs d’automobiles puissent assurer l’entretien de ce haut niveau de technologie autonome. 

Des technologies bientôt obligatoires sur les nouveaux véhicules

Les étudiants de notre formation de mécanique automobile devront au cours de leur carrière s’adapter aux nouvelles technologies intégrées aux véhicules. 

Il existe plusieurs services d’entretien en atelier qui nécessitent, une fois réalisés, un recalibrage des systèmes ADAS :  

  • Après une collision;
  • Remplacement d’un module, capteur de système, pare-brise ou miroir extérieur;
  • Alignement du véhicule;
  • Dépôt de pare-chocs avant et arrière;
  • Remplacement pneu ou suspension. 

La National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) a commencé à rendre obligatoire certaines technologies d’assistance à la conduite sur les nouveaux véhicules et près de la moitié des automobiles circulant sur les routes canadiennes sera prochainement équipée de fonctions de conduite  avancées.

Cette tendance qui se profile implique de la formation afin de permettre aux techniciens d’assurer l’entretien des systèmes ADAS de tous les niveaux. Pour le moment, les systèmes ADAS qui se démocratisent répondent au niveau 2 du classement établi par SAE. Selon un rapport du Conseil des technologies de l’information et des communications (CTIC), les premiers véhicules entièrement autonomes pourraient commencer à être mis en circulation d’ici 2022.

La mécanique te passionne? Pour en savoir plus sur L’École de L’Automobile et sur notre cours de mécanique automobile, clique sur l’onglet « Programmes » de notre site Web ou envoie-nous une demande d’information pour obtenir ta trousse de renseignements gratuite.

Categories: Nouvelles de l'industrie automobile
Tags: , ,

Please wait! Form is submitting...