Réparations sous l’auto: 3 incontournables à inspecter, peu importe l’âge du véhicule

école de mécanique automobile au Canada

Même si ces dernières années, de nombreuses innovations technologiques sont apparues sur les nouveaux véhicules, certaines bases demeurent incontournables et constituent une partie importante des revenus des ateliers. De la lubrification, en passant par les freins et les pneus, découvrez comment ont évolué ces trois opérations qui constituent la base des activités des ateliers de mécanique.

Le changement de pneus

Ce segment des opérations est l’un des plus rentables pour les ateliers et constitue la base de l’achalandage saisonnier. Il permet de mieux traverser les périodes creuses les mois suivants. Offrir le changement des pneus en proposant également un service d’entreposage est un excellent moyen de fidéliser les clients à long terme.
Au fil des ans, les pneus ont changé de taille et sont aujourd’hui plus volumineux et plus lourds. Les techniciens qui effectuent le changement des pneus doivent être en bonne santé puisque cette opération exige un certain effort physique.

L’entretien des freins

Si vous aspirez à faire carrière dans l’industrie automobile en tant qu’apprenti mécanicien, vous constaterez que l’entretien des freins est également une activité récurrente. Depuis quelques années, plusieurs innovations technologiques se sont ajoutées aux freins, mais ces derniers restent quand même les composants qui s’usent le plus rapidement sur une automobile.

En raison de la congestion des routes et de l’accroissement des véhicules en milieu urbain, les freins et ses composants ont tendance à s’user plus rapidement et représentent désormais une part plus importante des ventes de pièces automobiles destinées au marché secondaire. Le volume des ventes devrait être amené à augmenter puisque de plus en plus de freins sont équipés de composants électroniques et de capteurs intégrés.

La lubrification

Il y a maintenant plus de dix ans que les intervalles de changement d’huile se sont considérablement allongés en raison des normes de qualité exigées par les fabricants. L’intervalle peut maintenant aller jusqu’à 12 000 kilomètres.

Une fois sur le marché du travail, nos étudiants en école de mécanique au Canada constateront que la fréquence des visites des automobilistes pour effectuer une lubrification est moins importante qu’auparavant, mais que l’utilisation de nouvelles huiles (à longs intervalles et synthétiques) permet tout de même d’augmenter la facture.

Pour en savoir plus sur les huiles synthétiques, jetez un coup d’œil à notre article : Ce qu’il faut savoir sur le changement d’huile pour les conseillers techniques. Pour tout savoir sur l’un de nos programmes, envoyez-nous dès maintenant une demande d’information gratuite.

Categories: Mécanique automobile
Étiquettes : ,

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière