Pleins feux sur le tout nouveau Q4 e-tron dévoilé par Audi

Après avoir dévoilé quelques informations à son sujet, Audi a finalement levé le voile sur son tout nouveau Audi Q4 e-tron le 14 avril dernier. Bientôt disponible au Québec, ce nouveau VUS sous-compact devrait permettre de faire un pas de plus vers l’électrification du parc automobile. Voici ce qu’il faut savoir sur ce nouveau bolide bénéficiant de nombreux atouts en termes de performances et de design.

Un VUS aux finitions raffinées

Esthétiquement, on constate que le fini du nouveau Q4 e-tron est plus angulaire que les autres modèles du constructeur. Il se distingue notamment par sa devanture ornementée d’une calandre pleine texturée, ses phares avant de petites tailles et un feu arrière qui traverse toute la largeur du véhicule par une ligne horizontale. À noter que le nouveau  Q4 e-tron est également offert en version Sportback avec un profil coupé et un aileron fixe sur le couvercle du coffre.

À l’intérieur, les écrans numériques prennent une place importante avec l’intégration d’un système d’infodivertissement de 11,6 pouces ainsi qu’un système d’affichage tête-haute qui utilisant la réalité augmentée. 

Ayant des dimensions semblables au Q5 en termes d’espace, le nouveau Q4 e-tron bénéficie d’un volume de coffre d’environ 525 litres avec la banquette relevée et plus de 1 460 litres une fois la banquette rabattue. 

Étudiants en formation en mécanique automobile hybride et électrique, découvrez dans la vidéo ci-dessous les premières images du très attendu Q4 e-tron.

 

Des performances satisfaisantes

Le tout nouveau Audi Q4 e-tron repose sur la récente architecture MEB conçue par Volkswagen et utilisée pour le ID.4. Sur le plan technique, les étudiants de notre cours de mécanique hybride et électrique qui auront l’occasion d’assurer l’entretien du Q4 e-tron au cours de leur carrière le retrouveront en une seule configuration. Il s’agit du Q4 50 qui bénéficie de deux moteurs électriques à rouage intégral offrant une puissance combinée de 220 kW (295 chevaux) et le couple de 339 livres-pieds.

Audi n’a pas encore donné de détails quant à l’autonomie pour le marché nord-américain. Mais en prenant en compte les chiffres européens moins stricts que le cycle WLTP, l’autonomie devrait atteindre, selon les spécialistes, 488 kilomètres pour la version classique et 497 kilomètres pour la version Sportback.

La version qui sera disponible au pays pourra recevoir une puissance de recharge de niveau 2 de 11 kilowatts et jusqu’à 125 kilowatts de puissance sur une borne rapide adaptée.  Plusieurs modes de freinage régénératif contrôlable seront également disponibles au niveau des palettes au volant.

Enfin, il est important de noter que pour ce modèle électrique, le constructeur Audi a mis les bouchés doubles pour atteindre une empreinte écologique nulle. Pour y parvenir, la batterie et l’assemblage du VUS ont été possibles avec l’aide de sources d’énergies renouvelables et l’utilisation de matériaux recyclés. Pour tous les éléments qui n’ont pas pu être conçus de manière écoresponsable, le constructeur s’est assuré de compenser cela ailleurs en participant à divers projets de protection de l’environnement.

Tu souhaiterais acquérir de nouvelles compétences en mécanique hybride et électrique? Informe-toi dès maintenant sur le programme offert dans notre école de mécanique à Montréal en remplissant notre court formulaire de demande d’information.

Categories: Mécanique automobile
Tags: , ,

Please wait! Form is submitting...