Pleins feux sur la toute nouvelle Bugatti Divo

cours de mécanique et maintenance automobile

Dévoilée en première mondiale au Concours d’élégance de Pebble Beach, la nouvelle Bugatti Divo repousse les limites du design. Ce modèle, qui sera conçu en seulement 40 exemplaires qui ont déjà trouvé tous preneur, est en réalité une Bugatti Chiron entièrement modifiée.

Découvrez quels sont les éléments qui ont été ajoutés et retravaillés sur ce modèle unique qui est désormais le plus cher au monde.

L’exclusivité pour une poignée d’ultras fortunés

Après la célèbre Veyron et la Chiron, Bugatti nous en met plein les yeux avec sa toute dernière création: la Divo. Cette version relookée de la Chiron a été conçue davantage pour rouler sur la route que pour effecteur des vitesses de pointe.

Des modifications ont été apportées sur le plan aérodynamique, afin d’avoir un appui plus important pour permettre au véhicule de rouler dans les virages facilement. La carrosserie à quant à elle été retravaillée tout en gardant les éléments qui caractérisent la marque comme la calandre en fer de cheval. Les phares avant à LED sont plus petits que sur la Chiron et à l’arrière, un nouvel aileron à inclinaison variable a été ajouté.

Les passionnés de la marque Bugatti, ainsi que les étudiants de notre école de mécanique et maintenance automobile apprécieront à coup sûr la toute nouvelle Divo, à découvrir dans la vidéo ci-dessous.

Même motorisation que la Chiron

Le moteur, placé à l’arrière de la Divo est le même que celui qui équipe la Chiron. Elle conserve donc le très puissant W16 de 8,0 litres quadri-turbo de 1 500 chevaux et 1 600 Nm de couple. Le châssis et les suspensions ont été légèrement adaptés pour les virages, ce qui permet à la Divo d’être 8 secondes plus rapide que la Chiron sur le circuit de Nardò, mais moins rapide sur les lignes droites.

Pour ceux qui s’intéressent à l’histoire automobile comme beaucoup de nos étudiants qui aspirent à faire carrière dans l’industrie automobile, sachez que le nom Divo est un hommage au pilote français Albert Divo, double champion de la course sicilienne de la Targa Florio, en 1928 et 1929 avec sa Bugatti 35.

À noter que pour se procurer l’une des 40 Divo qui seront produites, les acheteurs devront débourser plus de 6 millions de dollars, soit le double de la Bugatti Chiron! Pour faire l’acquisition de ce modèle unique, les acheteurs (dont la fortune dépasse l’entendement) devaient, comme condition, déjà posséder une Bugatti Chiron. Selon le constructeur alsacien, les acheteurs de la Divo ont en moyenne dans leurs garages 86 véhicules de prestige ou utilitaires.

Vous souhaitez découvrir ou redécouvrir la Bugatti Chiron pour voir ce qui la différencie de la Divo? Jetez dès maintenant un coup d’œil à notre article « Bugatti Chiron: pleins feux sur l’un des modèles les plus puissants au monde ».

Categories: Nouvelles de l'industrie automobile
Étiquettes : , ,

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière