Moteurs hybrides rechargeables: ce qu’il faut savoir sur les atouts et les inconvénients de cette technologie

La transition écologique est un long chemin qui ne se fera pas du jour au lendemain, mais elle est essentielle et les constructeurs automobiles redoublent d’efforts afin d’offrir des véhicules faibles en émissions. En attendant une transition complète du parc automobile électrique, les véhicules hybrides rechargeables constituent une alternative de transition. Loin d’être parfaits, ils restent tout de même une alternative offrant plusieurs avantages pour les automobilistes hésitants à passer directement à l’électrique. 

Voici ce qu’il faut savoir sur les atouts et inconvénients des moteurs hybrides rechargeables en 2021.

Le véhicule de transition vers l’entière électrification

Pour les automobilistes réticents à acheter un véhicule entièrement électrique, l’option hybride rechargeable est une alternative intéressante. Admissibles à des subventions gouvernementales, les véhicules possédant ce type de motorisation sont équipés d’une mécanique thermique et électrique plus puissante que les véhicules hybrides classiques, avec une batterie de plus grande capacité de charge. Celle-ci peut se recharger grâce au moteur thermique, mais aussi sur une prise électrique ou une borne.

Présentement, les hybrides rechargeables sont en mesure de parcourir une distance variant entre 30 et 85 kilomètres en mode électrique, et au fil des ans, la capacité des batteries ne cesse de s’améliorer. 

Au Québec, la province compte plus de 100 000 VE et hybrides rechargeables immatriculés, et ce nombre devrait être de 1,5 million au cours des 9 prochaines années, si le gouvernement réussit à atteindre les objectifs de son Plan pour une économie verte 2030. Il ne fait aucun doute que les techniciens et mécaniciens ayant suivi une formation en mécanique automobile hybride et électrique seront de plus en plus recherchés par les ateliers pour assurer l’entretien de ces nouveaux véhicules. 

45 % des véhicules électriques et hybrides au Canada sont immatriculés au Québec.

Les principaux avantages et inconvénients des mécaniques hybrides rechargeables

Les professionnels qui prendront la décision de suivre un cours de mécanique hybride et électrique pour élargir leurs champs de compétences constateront que les véhicules hybrides rechargeables offrent plusieurs avantages et inconvénients. 

Les points forts de ce type de motorisations sont dans un premier temps l’autonomie en mode électrique qui est suffisante pour réaliser de courts trajets en milieu urbain, et le mode hybride qui permet de réaliser de longues distances (environ 900 kilomètres d’autonomie). La faible consommation de carburant est également un atout qui séduit de nombreux automobilistes, tout comme la possibilité de bénéficier de subventions gouvernementales. 

Loin d’être parfaits, les véhicules hybrides rechargeables restent encore dispendieux, par rapport aux véhicules conventionnels. La mécanique alliant deux types de motorisations est également complexe et nécessite l’intervention de techniciens bénéficiant de compétences de pointe dans l’entretien de cette architecture complexe, mais fort intéressante à découvrir. 

Enfin, la mécanique hybride rechargeable peut devenir un inconvénient sur les longs trajets lorsque seul le moteur thermique est sollicité. Le moteur électrique n’étant pas sollicité, il constitue un poids supplémentaire  qui favorise la surconsommation comparativement à un véhicule classique. 

Tu as un intérêt marqué pour la mécanique et les technologies hybrides et électriques? Informe-toi dès maintenant sur notre école de mécanique à Montréal en remplissant notre court formulaire de demande d’information.

Categories: Nouvelles de L'école de l'Automobile
Tags: , ,

Please wait! Form is submitting...