Marché du travail: ce que les étudiants du programme d’estimateur en dommages automobiles doivent savoir

devenir conseiller en carrosserie

L’industrie de la carrosserie au Canada regroupe de nombreux métiers spécialisés dont celui de conseiller en carrosserie (estimateur en dommages automobiles). Cette profession, hautement spécialisée, s’apprend en suivant des formations techniques continues et en acquérant de l’expérience de terrain.

Voici quelques informations pertinentes sur l’état du marché actuel pour le métier de conseillera en carrosserie, provenant d’un récent rapport sur la situation dans les secteurs de la mécanique et de la carrosserie au Canada.

Une majorité de postes à temps plein

Dans son dernier rapport sur la situation des secteurs de la mécanique et de la carrosserie, l’Association des industries de l’automobile du Canada (AIA) s’est intéressée au métier de conseiller en carrosserie.

En compilant ses données récoltées auprès des employeurs et des employés, il est possible de constater dans un premier temps que la majorité des conseillers en carrosserie qui travaillent au Canada (98.7%) occupent un poste à temps plein. Plus de 21.3% d’entre eux sont des femmes, ce qui classe cette profession à la troisième place des métiers de la carrosserie avec le plus important ratio homme-femme.

Percer dans l’industrie

Si vous avez l’intention de devenir conseiller en carrosserie, sachez que les employeurs accordent une importance particulière à la formation et à l’expérience pour recruter de nouveaux talents.

Suivre un cours de conseiller en carrosserie pour faire vos débuts dans l’industrie vous permettra dans un premier temps d’accéder à des postes juniors. C’est en continuant à suivre les formations offertes par les employeurs et en acquérant une expérience de terrain que vous pourrez ensuite évoluer dans votre carrière et accéder à des postes seniors.

Perspectives d’emploi

Les gestionnaires qui embauchent des conseillers en carrosserie à travers le Canada sont majoritairement optimistes quant à l’évolution du marché du travail. En effet, 44.7% d’entre eux ont affirmé s’attendre à une croissance au cours de la prochaine année et 57.9 prévoient une croissance au cours des cinq prochaines années.

La demande en services (73.1%) et les départs à la retraite (50.0%) sont les principales raisons qui poussent les employeurs à embaucher de nouveaux conseillers en carrosserie. À noter que pour annoncer un nouveau poste à combler, ils privilégient les affichages en ligne et les sites d’emploi (68.4%) ainsi que le Guichet-Emploi du Canada (44.7%).

Vous souhaitez en savoir plus sur la formation nécessaire pour lancer votre carrière d’estimateur en dommages automobiles? Contactez dès maintenant notre école de mécanique ou faites-nous parvenir une demande d’information en remplissant notre court formulaire.

Categories: Estimateur en dommages
Étiquettes : , ,

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière