Huiles usagées: tout savoir sur les solutions de recyclage

devenir mécanicien

Chaque année, plusieurs millions de litres d’huile sont commercialisés au Québec. Grâce aux bonnes pratiques des ateliers de mécanique en matière de recyclage, la moitié de cette huile est recyclée. Avec le travail de sensibilisation, ainsi que son programme de récupération des huiles, la Société de gestion des huiles usagées (SOGHU) fait un travail remarquable et continue sans cesse afin d’inciter les ateliers à s’enregistrer pour devenir un point de dépôt.

Voici ce qu’il faut savoir sur le chemin parcouru par les huiles usagées.

Favoriser l’économie circulaire

Il existe désormais au Québec plus de 1 074 points de dépôts enregistrés auprès de la SOGHU. Ces derniers sont principalement des ateliers de mécanique et des concessionnaires automobiles, mais aussi plusieurs municipalités. Ces points de dépôts sont également accessibles à la population et récoltent toutes les huiles (minérales, synthétiques, végétales), les contenants d’huile et aérosol, les antigels, ainsi que leurs contenants.

Tous les ans, la SOGHU récupère près de 60 millions de litres d’huile usagée. 30% de cette quantité est réutilisée dans le domaine de la construction, que ce soit pour produire de l’asphalte ou du ciment. Le reste est réintroduit sur le marché sous différentes formes. Les huiles sont traitées par un processus de distillation afin d’être régénérées. Elles servent notamment pour les techniciens en maintenance automobile et les automobilistes pour lubrifier les composants des moteurs.

Pour être réutilisés, les contaminants comme l’eau et le glycol qui sont dans les huiles usagées sont quant à eux séparés et traités avec des additifs.

En effectuant tous les traitements nécessaires, les huiles usagées sont remises en bouteilles et sont encore recyclables, et ce, presque indéfiniment. À noter que la SOGHU récupère également les filtres usagers. Ces derniers sont compressés et envoyés dans une fonderie. Les contenants en plastiques sont quant à eux déchiquetés et recyclés pour fabriquer des objets à base de plastique.

Emboîter le pas pour contribuer à la protection de l’environnement

Bien qu’il y a de plus en plus de points de dépôts dans la province, il reste encore beaucoup d’ateliers de mécanique auto qui ne sont pour le moment pas enregistrés auprès de la SOGHU. Les pratiques de récupération des huiles usagées sont cependant bien implantées et permettent d’augmenter l’économie circulaire.

Devenir un point de dépôt de la SOGHU est payant, mais les avantages à en être un sont nombreux. En effet, en plus d’aider les citoyens à réduire leur empreinte écologique, les ateliers de mécanique peuvent également profiter d’incitatifs financiers en fonction des quantités de filtres et d’huiles récupérés.

L’industrie automobile vous passionne et vous aimeriez devenir mécanicien? Informez-vous dès maintenant sur notre formation en mécanique automobile en remplissant notre court formulaire de demande d’information en bas de la page.

Categories: Mécanique automobile
Tags: , ,

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière