Guide pour survolter une batterie de voiture à plat

école de l'automobile

En hiver, les batteries des véhicules au Canada sont mises à rude épreuve en raison des basses températures et du fait que les moteurs nécessitent plus d’énergies pour démarrer. Il s’agit de la période de l’année où le CAA reçoit le plus d’appels pour des problèmes de véhicules qui ne démarrent plus. Heureusement, les techniciens qui travaillent au sein de services de dépannage sont là pour aider à recharger les véhicules des automobilistes qui n’ont pas les compétences pour le faire eux-mêmes.

Découvre quels sont les équipements et les étapes nécessaires pour survolter une batterie déchargée.

Le raccordement des batteries

Pour survolter une batterie à plat, il est nécessaire dans un premier temps de disposer d’un câble de démarrage et bien sûr, d’une batterie pleinement chargée provenant d’un autre véhicule (véhicule de secours, voisin, automobiliste dans le coin, etc.).

Le véhicule en panne et celui disposant d’une batterie fonctionnelle doivent être assez proches afin d’installer le câble. Le véhicule de secours doit rester en marche pendant toute la durée du processus d’installation du câble. La poignée rouge de ce dernier doit être d’abord raccordée à la borne positive (+) de la batterie à plat, et l’autre extrémité doit quant à elle être installée sur la borne positive du véhicule de secours. Le processus est le même pour les poignées de polarité négative (-).

formation en mécanique automobile

 

II est primordial de respecter le processus de ce raccordement, puisque l’inversement des pôles peut causer des dommages importants sur les composants électroniques des véhicules et même des étincelles.

Recharger la batterie à plat

Nos étudiants en formation de mécanique automobile qui, au cours de leur carrière, seront amenés à travailler pour des services de dépannage pourraient être régulièrement amenés à venir au secours de véhicules dont la batterie est en panne.

Pour recharger une batterie, plusieurs éléments sont à vérifier. Il faut dans un premier temps s’assurer d’éteindre tous les accessoires électroniques des deux véhicules (chauffage, lumière, clignotant, radio, etc.) afin de concentrer la puissance de courant vers le démarreur. Par la suite, quelques minutes sont à prévoir pour laisser tourner le moteur en augmentant le régime de celui-ci (environ 3000 tours minute) pour recharger plus rapidement la batterie en panne et lui donner plus de puissance.

C’est une fois toutes ces étapes réalisées que l’on peut enfin démarrer le véhicule en panne. Si ce dernier ne démarre toujours pas, il faut alors attendre un peu pour laisser reposer le démarreur afin d’éviter de l’endommager. Il arrive parfois que le moteur soit «noyé» en raison de l’accumulation de carburant dans les cylindres. Les étudiants de notre programme de mécanique qui seront face à ce genre de situation au cours de leur carrière pourront, pour redémarrer le moteur, lui donner plus d’oxygène et accroître la combustion en appuyant sur l’accélérateur au moment de démarrer.

Une fois que le véhicule en marche, il ne reste plus qu’à attendre quelques minutes avant de débrancher les câbles en faisant attention de respecter l’ordre inverse de l’installation au branchement.

Le monde de l’automobile te passionne et tu aimerais suivre un cours de mécanique automobile pour intégrer l’industrie? Informe-toi dès maintenant sur le programme offert à L’École de L’Automobile en remplissant notre court formulaire de demande d’information.

Categories: Mécanique automobile
Tags: , ,

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière