Guide pour choisir les bons boulons lorsqu’on change de roues

Cours commis aux pièces

Lorsqu’on effectue le montage et l’équilibrage des roues d’un véhicule, le choix des boulons est crucial pour permettre aux automobilistes de rouler dans de bonnes conditions. Les roues qui sont installées avec les mauvais boulons peuvent se mettre à vibrer et donner l’impression qu’elles ont mal été équilibrées. Découvrez comment éviter ce genre de problème.

Vérifier la compatibilité des boulons

Il n’est jamais agréable de voir un automobiliste mécontent que l’on l’a servi pour un changement de roues, et qui revient quelques heures plus tard pour un problème de vibration. Afin d’éviter ce genre de situation, il est essentiel de suivre toutes les étapes pour équilibrer l’ensemble des roues, mais aussi de porter une attention particulière aux boulons. Si après un équilibrage parfaitement réalisé, des vibrations surviennent lors du test de roulement, il s’agit dans la majorité des situations d’un problème de boulon.

Les mécaniciens ont tout intérêt à vérifier par eux même ou demander l’avis des commis aux pièces pour savoir si les boulons choisis sont compatibles avec les roues et le véhicule. L’une des situations les plus courantes est lorsque les roues d’un véhicule sont équipées de boulons de noix de forme sphérique, et que ces derniers sont remplacés par des roues en acier ou en aluminium qui requièrent des boulons coniques. La noix sphérique sur ce type de roues ne peut se viser parfaitement et est souvent à l’origine des vibrations.

On retrouve généralement quatre types de boulons sur le marché :

  • Le boulon sphérique;
  • Le boulon conique;
  • La noix sphérique
  • La noix conique.

Bien s’équiper et informer le client

Certains ateliers de mécanique n’installent pas les boulons adaptés pour plusieurs raisons. Parfois, ce sont les clients qui ne sont pas prêts à payer pour l’ajout de ces pièces supplémentaires. Aussi, il arrive que certains techniciens ne le mentionnent pas pour éviter de perdre le client. Enfin, bien souvent, les ateliers n’ont pas en stock les pièces nécessaires. Ils perdraient trop de temps avant de les recevoir ou d’aller les chercher chez un spécialiste.

Une fois sur le marché du travail, les étudiants de notre formation de commis aux pièces auront tout intérêt à avoir en stock les pièces requises pour permettre aux mécaniciens d’effectuer les changements de roues sans problème et d’éviter ces complications qui coûtent du temps, de l’argent et qui nuisent à la réputation de l’atelier. Il est également important d’informer le client lorsqu’une pièce doit être changée.

Le métier de commis aux pièces vous intéresse? Pour tout savoir sur notre cours de commis aux pièces, remplissez dès maintenant notre court formulaire de demande d’information en bas de la page.

Categories: Commis aux piéces
Tags: , ,

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière