Étudiants en mécanique automobile, voici ce qu’il faut savoir sur le marché auto au Québec

formation de mécanique automobile à Montréal

2020 marque un tournant dans le monde de l’automobile avec la disparition de plusieurs véhicules sous-compacts pourtant très populaires depuis plusieurs années et l’avènement des véhicules utilitaires sport (VUS). 

Découvre quels sont les modèles délaissés par les Québécois et pourquoi ils se dirigent vers l’achat de VUS, quitte à s’endetter davantage. 

Les ventes de VUS en nette progression

Les constructeurs automobiles offrent désormais une large variété de modèles de VUS aux tailles variées qui plaisent à un large public. Les ventes de VUS neufs dans la province entre 2016 et 2019 sont passées, selon les données récoltées par le site d’information des consommateurs Protégez-Vous, de 168 400 à 208 176 unités! On retrouve parmi les modèles les plus populaires auprès des Québécois :

  • Le Honda CR-V;
  • Le Toyota RAV4;
  • Le Ford Escape;
  • Le Nissan Rogue;

Pendant cette même période, les ventes de sous-compactes neuves ont quant à elles diminué de moitié, passant de 35 466 à 18 673 modèles vendus, encore une fois selon les données récoltées par le site Protégez-Vous. L’an dernier, un véhicule neuf sur deux acheté au Québec était un VUS. Les sous compacts ne représentaient que 4,2 % des ventes totales dans la province.

Face à cette situation, des constructeurs ont annoncé la fin de la commercialisation de certains modèles auparavant très en vogue :

  • La Hyundai Accent;
  • La Toyota Yaris;
  • La Honda Fit;
  • La Ford Fiesta;
  • Les Chevrolet Cruze et Sonic;
  • La Kia Rio. 

Depuis ces cinq dernières années, les ventes de camions neufs (VUS, minifourgonnettes, camions légers et lourds, fourgonnettes, etc.) sont plus importantes que celles des voitures neuves. Les finissants de notre formation de mécanique automobile pourraient au cours de leur carrière, avoir à assurer majoritairement l’entretien de VUS et de camionnettes si la tendance continue à ce rythme. 

Quel impact pour les mécaniciens?

Concrètement, il n’existe heureusement pas de grandes différences entre un VUS et une compacte, mis à part le type de transmission qui est généralement intégrale pour les VUS. Les intervalles d’entretien sont les mêmes, de même que les mécaniques utilisées. La seule différence que l’on peut constater est au niveau des pneus. En général de taille plus importante sur les VUS, ils sont souvent plus lourds et donc difficiles à transporter et à manipuler. 

Un marché automobile entièrement transformé

Pendant des décennies, le Québec était considéré par les constructeurs de voitures, le royaume des petites automobiles en Amérique du Nord. De grandes marques comme Volkswagen, Honda ou Toyota disposaient d’un marché de choix pour commercialiser leurs plus petits modèles. 

Depuis au moins cinq ans maintenant, les mécaniciens-réparateurs d’automobiles constatent que le marché automobile dans la province évolue rapidement et les Québécois recherchent avant tout dans un véhicule un espace de rangement suffisant, des technologies connectées, une traction intégrale pour l’hiver et des équipements sophistiqués. 

Cette nouvelle tendance fait l’affaire des constructeurs qui souhaitent depuis longtemps commercialiser davantage de VUS. La raison en est extrêmement simple : les constructeurs automobiles font bien plus de profits sur ce type de véhicule que sur une simple compact ou sous-compact. 

La mécanique te passionne? Pour en savoir plus sur les cours de mécanique automobile de L’École de l’Automobile, clique sur l’onglet « Programmes » de notre site Web ou envoie-nous une demande d’information pour obtenir ta trousse de renseignements gratuite.

Categories: Nouvelles de l'industrie automobile
Tags: , ,

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière