Étudiants en formation de mécanique hybride et électrique, voici ce qu’il faut savoir sur le premier véhicule de Huawei

Les géants des technologies de l’information et des communications sont plusieurs à s’intéresser à  l’industrie automobile. C’est le cas par exemple de Sony, qui a récemment dévoilé un concept ou d’Apple, qui envisage depuis plusieurs années la commercialisation d’un véhicule connecté. Un nouveau grand joueur vient de s’ajouter dans la compétition et a créé la surprise en dévoilant son tout premier véhicule prêt à être commercialisé au Salon de l’auto de Shanghai. Il s’agit de Huawei avec le dévoilement de son tout premier VUS compact appelé SF5. 

Voici ce qu’il faut savoir sur les particularités de ce modèle plutôt réussi ainsi que sur les ambitions du géant des communications Huawei en matière d’automobiles. 

Miser sur le marché florissant des VUS

Huawei est une entreprise chinoise fondée en 1987 qui a fait sa place dans le monde des technologies grâce à ses appareils électroniques et de réseautage. Pour faire ses débuts dans l’industrie automobile, le géant des télécommunications a misé sur une stratégie simple, mais efficace qui consiste à ne pas concevoir un véhicule futuriste et ultra connecté comme ses concurrents, mais plutôt à profiter au marché florissant des VUS. Le tout premier véhicule de Huawei est donc un VUS assez ordinaire qui est prêt à la commercialisation. Le design du SF5 est très semblable à ce que l’on trouve déjà sur le marché avec quelques ressemblances chez certains modèles de Jaguar, Ford et Porsche.  

Tout comme les véhicules de Tesla, les poignées sont intégrées dans la carrosserie afin d’obtenir des lignes plus épurées. Entièrement conçu par Huawei, le système multimédia qui ressemble esthétiquement à celui intégré au Model S est sans aucune surprise à la fine pointe de la technologie et de la connectivité, ce qui est l’un des principaux avantages de ce VUS. 

Étudiants en formation de mécanique automobile hybride et électrique, passionnés d’autos, découvrez dans la vidéo ci-dessous les premières images du tout nouveau Huawei SF5.

 

Une mécanique hybride rechargeable

Huawei n’est pas réputé pour ses innovations mécaniques. C’est pour cela que le géant des communications s’est associé avec le constructeur Seres afin de développer l’aspect mécanique du SF5. On retrouve ainsi sur ce dernier, un moteur à quatre cylindres de 1,5 litre agissant comme générateur pour la batterie servant aux deux moteurs électriques. La puissance cumulée de ces derniers est de 405 kilowatts (543 chevaux) avec un couple de 605 livres-pied. Le  SF5 peut ainsi atteindre les 100 km/h en 4.7 secondes. Côté autonomie, celle-ci est de 180 kilomètres ou 1 000 kilomètres selon la norme européenne NEDC qui est bien moins stricte que les méthodes de calcul nord-américaines.

Le tout nouveau Huawei SF5Si sera destiné au marché chinois. Toutefois, si sa commercialisation s’avère un succès monstre, le géant de l’électronique considère de l’implanter sur d’autres marchés. Nos étudiants en école de mécanique à Montréal pourraient donc un jour être amenés à assurer l’entretien des véhicules Huawei  au cours de leur carrière.  

Tu as un intérêt marqué pour la mécanique et les technologies hybrides et électriques? Informe-toi dès maintenant sur notre cours de mécanique hybride et électrique en remplissant notre court formulaire de demande d’information.

Categories: Nouvelles de l'industrie automobile
Tags: , ,

Please wait! Form is submitting...