Esthétique auto: guide pour un nettoyage printanier efficace et rapide

Le printemps est la période idéale de l’année pour faire un grand nettoyage sur son auto avant l’arrivée de la saison estivale. Avec les hivers particulièrement rudes au Québec, le sel, les saletés, la boue et le sable sont autant de contaminants dont il faut se débarrasser pour garder son véhicule en bon état le plus longtemps possible. Découvre quelles techniques utilisent les techniciens en esthétique automobile pour effectuer des nettoyages printaniers efficaces et rapides.

Désincruster les saletés avec un bon lavage

Le nettoyage printanier commence par un bon lavage à l’eau à l’aide d’une laveuse à pression (comprise entre 120 et 150 bars maximum pour ne pas endommager la carrosserie). Comme les saletés et le sel s’accumulent généralement à certains endroits comme les moulures, l’intérieur des ailes, les jantes et surtout le dessous du véhicule, il est important de passer le jet d’eau partout et de n’oublier aucune surface.  

Après avoir passé ce premier coup d’eau sur l’ensemble du véhicule, il faut laver le tout à l’aide d’une éponge ou d’un chiffon en utilisant l’eau savonneuse ou un produit spécialisé non graisseux et non abrasif. Un dernier coup d’eau est nécessaire pour éliminer le savon ou le produit de nettoyage. Une fois cette étape terminée, la carrosserie peut être séchée en utilisant un chamois.

Les techniciens en esthétique automobile portent une attention particulière aux détails. C’est pourquoi en plus du nettoyage, ils utilisent un enduit protecteur applicable sur les joints de caoutchouc des portières et du coffre, afin de les protéger contre la sécheresse et d’éviter qu’ils craquent pendant la saison estivale. 

Faire un bon ménage intérieur

Pendant la saison froide, on a tendance à accumuler toute sorte d’objets dans sa voiture comme un sac de sel, une pelle, une grille de traction, un support de ski, etc. Il est important avant de procéder au nettoyage de l’habitacle, de se débarrasser des outils et objets non nécessaires le reste de l’année et de jeter les déchets présents dans les compartiments  de rangement. Cela permettra de réduire le poids du véhicule et par conséquent, l’usure des pneus et la consommation de carburant. 

Tout comme l’extérieur, l’habitacle des véhicules est aussi exposé aux ravages de l’hiver avec la présence de roches, de boue, de sable et surtout de calcium. Après avoir passé un bon coup d’aspirateur sur les tapis, la moquette, les bas de portes et les coussins de sièges, il faut  dissoudre les traces de calcium, qui sont particulièrement difficiles à faire disparaître. Pour cela, les étudiants de notre formation en préparation de véhicules qui auront à réaliser des nettoyages printaniers une fois sur le marché du travail pourront utiliser une solution à base d’eau et de vinaigre blanc.  Pour le tableau de bord, les sièges et les portières, un simple linge imbibé d’eau tiède suffit pour enlever la poussière accumulée. 

Le métier de technicien en esthétique automobile t’intéresse ? Clique sur l’onglet « Programmes » de notre site internet pour en savoir davantage sur notre cours d’esthétique automobile ou envoie-nous une demande d’information gratuite pour tout renseignement complémentaire.

Categories: Esthétique automobile
Tags: , ,

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière