Entretien des véhicules récents: ce qu’il faut savoir

école de l’automobile

La façon d’entretenir les véhicules récents a changé au fil des ans. Il faut désormais moins de temps pour entretenir le moteur ainsi que les éléments de suspension et du châssis. Certaines pièces comme les rotules, les joints d’arbre de transmission ou les biellettes de direction ont été remplacées par des pièces équivalentes et sont désormais scellées. Elles ne requièrent donc aucun entretien. Le changement de certaines pièces (bougies, fils de bougie, et) se fait désormais à des intervalles plus long.

Découvrez quels sont désormais les éléments qui doivent être inspectés et ajustés régulièrement sur les véhicules.

L’entretien des freins

Sur les nouveaux véhicules, l’entretien des freins est probablement la tâche la plus importante à réaliser de façon régulière, qu’ils soient à disque ou à tambour. Pour que le système de freinage soit opérationnel à long terme, il est important d’assurer, au moins une fois par année, le nettoyage et le dégraissage des pièces et d’effectuer les ajustements nécessaires au besoin.

Le réglage du parallélisme

Si la mécanique vous intéresse et que vous songez à suivre une formation en mécanique automobile, vous serez formé à assurer l’entretien des systèmes de suspension. Sur les véhicules récents, l’entretien des systèmes de suspension, dont le parallélisme des roues, doit se faire aussi souvent (une fois par année) que pour les véhicules anciens.

En plus d’améliorer le comportement sur la route, cela permet d’augmenter la durée de vie des pneus, de réduire la consommation de carburant et de réduire les risques de bris et de fuites des composantes qui se trouvent au niveau de la suspension et de la direction.

Vérification du système d’injection directe

Les véhicules à essence équipés d’un système à injection directe peuvent parfois rencontrer certains problèmes au niveau des soupapes d’admission. Il n’est pas rare de voir des dépôts de carbone s’accumuler à cet endroit. Cela peut avoir comme conséquence des anomalies lors de l’allumage et une réduction de la performance du moteur.

Pour ce type de véhicule, il est donc important de mettre à jour le module de gestion du moteur. Pour éviter ce genre de problème, nos étudiants en école de mécanique, une fois qu’ils exerceront leur métier, pourront se fier aux recommandations du constructeur et guider le client sur le choix d’huile et d’essence. À noter que des traitements préventifs peuvent être nécessaires pour éviter les dépôts de carbone.

Nettoyage du papillon d’admission d’air

Le papillon d’admission d’air sur les nouveaux véhicules sert à contrôler le débit d’air qui entre dans l’admission lors de l’accélération et à réguler le régime du moteur lorsqu’il est au ralenti. Désormais entièrement électronique, il requiert un nettoyage périodique au moins une fois tous les deux ans pour que le véhicule puisse fonctionner au ralenti et accélérer efficacement.

Vérification de la pression des pneus

Quel que soit l’âge du véhicule, la vérification de la pression de gonflage des pneus doit se faire régulièrement. Des pneus mal gonflés ont un impact important sur la consommation de carburant et sur le comportement du véhicule.

Vous souhaitez commencer votre carrière dans l’industrie automobile? Cliquez sur l’onglet « Programmes » de notre site Internet pour tout savoir sur notre programme de mécanique ou faites-nous parvenir une demande d’information pour obtenir votre trousse de renseignements gratuite.

Categories: Mécanique automobile
Étiquettes : , ,

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière