Coup d’œil sur les nouvelles façons de réparer les véhicules endommagés

devenir conseiller en carrosserie

Les véhicules offerts sur le marché sont de plus en plus fabriqués à partir d’aluminium. Ce métal, particulièrement fragile a tendance à rester marqué quand il est endommagé. De nouvelles techniques de réparation doivent donc être utilisées pour pouvoir redonner aux véhicules endommagés leur état d’avant l’accident.

Découvrez-en plus sur les nouvelles façons de procéder par les professionnels de l’industrie.

Une réparation qui nécessite du temps

Les véhicules endommagés faits d’aluminium nécessitent plus de temps pour être réparés comparativement aux véhicules fabriqués avec de l’acier. La technique d’assemblage reste néanmoins semblable à celle utilisée pour l’acier, mais c’est au moment d’effectuer la réparation qu’il y a quelques différences.
Comme il est très difficile de réparer les plis dans l’aluminium, il faut, la plupart du temps, remplacer le panneau par un nouveau. Il est essentiel avant d’effectuer les travaux de déterminer quelle est la solution la moins dispendieuse.

Si vous aspirez à suivre une formation pour devenir conseiller en carrosserie, vous serez formé à estimer le coût de la main-d’œuvre et des pièces. Si, une fois votre diplôme en poche, vous envisagez de travailler pour un atelier de carrosserie équipé d’une aire de travail dédiée à l’aluminium, il vous faudra apprendre à déterminer qu’elle est l’option la moins coûteuse en prenant en considération le coût de remplacement du panneau et celui des heures de travail nécessaires pour remettre le véhicule à neuf.

Quoi qu’il en soit, il est important de savoir qu’il sera toujours plus dispendieux de réparer un véhicule fait d’aluminium que d’acier. Les coûts élevés des panneaux d’aluminium auront des répercussions dans l’industrie et des mesures devront être prises à long terme pour réguler la situation.

Des coûts qui ne cessent d’augmenter

Si vous aspirez à vous lancer dans une carrière d’estimateur en dommages automobiles, vous constaterez, une fois sur le marché de l’emploi, que les coûts des réparations augmentent d’année en année. Cette augmentation est en partie due à l’introduction des systèmes anticollision, qui nécessitent une vérification avant de quitter l’atelier. L’étalonnage des dispositifs de détection des pare-brise est également une opération qui est plus dispendieuse qu’auparavant.

Pour pouvoir offrir leurs services à une large clientèle, les ateliers de carrosserie devront davantage s’adapter à la complexité des véhicules et aux coûts des réparations et de remplacement de l’aluminium, en prenant en considération la démographie de la région. Des investissements dans l’équipement et dans la formation sont nécessaires pour réparer les nouveaux véhicules de façon adéquate.

Vous souhaitez suivre des cours de conseiller en carrosserie pour apprendre tous les aspects liés à l’évaluation des dommages automobiles? Cliquez sur l’onglet « Programmes » de notre site internet pour tout savoir sur notre formation et sur les perspectives de carrières au Québec.

Categories: Estimateur en dommages
Étiquettes : , ,

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière