Climatiseur: ce que les étudiants ne doivent pas oublier lors de l’entretien préventif

Les systèmes de climatisation n’empêchent pas un véhicule de rouler lorsqu’ils tombent en panne, mais ils sont devenus au fil des ans, un équipement incontournable, même pour les véhicules d’entrée de gamme. Essentiels lors des journées de canicule, les climatiseurs prennent de moins en moins de place sous le capot des véhicules et possèdent une quantité moins importante de réfrigérant qu’auparavant. Ils requièrent donc une plus grande attention lors des entretiens préventifs. 

Voici ce qu’il faut savoir sur les composants les plus importants à vérifier pour assurer le bon fonctionnement des climatiseurs. 

L’importance de la vérification du réfrigérant

Comme les systèmes de climatisation sont fabriqués de façon à ce qu’ils prennent moins de place pour réduire le poids des véhicules, on retrouve par conséquent une quantité de réfrigérant moins importante que sur les anciens systèmes. La moindre fuite de ce liquide peut causer d’importants dommages au niveau de certaines pièces comme le compresseur, par exemple. 

Avec le temps, la plupart des climatiseurs ont tendance à fuir un peu, mais l’important est de vérifier régulièrement l’ampleur des fuites et de rajouter, au besoin, une quantité de réfrigérant appropriée pour que le circuit fonctionne correctement. Des guides d’entretien sont à la disposition des mécaniciens afin de savoir quelle est la quantité de réfrigérant appropriée pour éviter de graves problèmes. 

Les outils disponibles pour détecter les fuites

Une fois sur le marché du travail, les étudiants de notre formation en mécanique automobile pourront déceler les fuites des systèmes de climatisation de différentes manières. Il est possible d’utiliser une teinture luminescente que l’on injecte dans le système et qui permet, avec l’aide d’une lampe UV, de voir facilement où se trouvent les fuites. L’autre technique pour détecter ce genre de problème se réalise à l’aide d’un détecteur électronique. 

Bien souvent, les mécaniciens-réparateurs d’automobiles constatent, lorsqu’il y a des fuites, que le problème vient du joint, d’une valve ou d’une tubulure endommagée. 

Pour rendre service aux clients afin d’éviter qu’ils ne se retrouvent à devoir payer des pièces dispendieuses pour réparer la climatisation de leur véhicule, l’inspection annuelle et l’entretien préventif de ce système sont essentiels. 

Bénéficier d’un système de climatisation en bon état est aussi un plus, très recherché par les personnes à la recherche d’un véhicule d’occasion.

Les autres pièces stratégiques à prendre en compte

En plus des éventuelles fuites, les systèmes de climatisation possèdent plusieurs pièces sensibles à vérifier : le condenseur, l’accumulateur, le presseur et l’évaporateur. Si une ou plusieurs de ces pièces sont endommagées, les systèmes de climatisation peuvent perdre en efficacité et même devenir inefficaces. Reliés ensemble, ces composants peuvent aussi entraîner d’importants dommages entre eux. Par exemple, un condensateur défectueux peut augmenter l’effort fourni par le compresseur, qui lui à son tour peut se briser. Les mécaniciens et techniciens doivent donc prendre le temps de vérifier chacun de ces composants et de les changer si nécessaire. 

Tu as un intérêt marqué pour le secteur passionnant de l’automobile? Informe-toi dès maintenant sur notre école de mécanique à Montréal en remplissant notre court formulaire de demande d’information.

Categories: Nouvelles de l'industrie automobile
Tags: , ,

Please wait! Form is submitting...