Ce qu’il faut savoir sur les sources de contamination possibles dans un système de freinage

Les pièces qui composent les systèmes de freinage sont nombreuses et nécessitent de toujours prendre en compte certains facteurs lorsqu’il est question de les inspecter. Ces composantes, qui sont toutes liées les unes aux autres pour permettre l’acheminement de la pression hydraulique aux quatre roues du véhicule pour l’arrêter, montrent des signes d’usure avec le temps en raison de leur exposition aux éléments. 

Découvre quelles sont les principales sources de contamination possibles dans les systèmes de freinage et les mesures à prendre pour les éviter. 

Les sources de contamination des systèmes de freinage

La vérification de l’état du liquide de frein est une étape primordiale au moment de l’inspection, mais il est également nécessaire de porter attention aux éventuelles contaminations. En effet, ces dernières peuvent survenir en raison de l’huile et des liquides à base de pétrole présents dans le système de freinage. Le niveau d’humidité est également un facteur à prendre en compte, car il entraîne la corrosion de certains composants et compromet les performances du système de freinage.

L’apparition de la corrosion sur le système de freinage


L’apparition de corrosion et de rouille sur les systèmes de freinage arrive souvent en raison de leur exposition aux éléments et des conditions climatiques difficiles en hiver. Outre leur aspect peu esthétique, la rouille et la corrosion peuvent avoir un impact sur la capacité de certaines pièces à coulisser sans problème, comme les axes d’étrier et les plaquettes. Ces contaminations affectent aussi la capacité de refroidissement des systèmes. Les piqures de rouille qui sont plus difficiles à détecter peuvent quant à elles entraîner une fuite de liquide de frein ou la contamination du lubrifiant des pièces de frein.

Pour éviter ce genre de problèmes, les mécaniciens-réparateurs d’automobiles se fient tout le temps aux recommandations du constructeur pour prendre connaissance des périodes d’entretien appropriées et inspecter les systèmes l’état du liquide de frein. 

Une vérification des éventuelles fuites de liquide est également réalisée au même moment.  Si ce genre de problème est constaté, cela veut dire que de l’air et de l’humidité se sont infiltrés. De la corrosion peut donc apparaître et les pièces endommagées doivent être remplacées. Même chose pour les conduites et les raccords de freins qui sont aussi sensibles à la corrosion et qui doivent être inspectés soigneusement.

Le froid et la présence de cuivre dans certaines pièces favorisent l’apparition de rouille et de corrosion sur les systèmes de freinage.

 

L’importance de la vérification de la vise de purge

Permettant d’éviter l’intrusion de saleté et d’humidité dans le système de freinage, la vis de purge est une pièce importante qui requiert d’être desserrée à chaque changement de liquide de frein. Nos étudiants en formation de mécanique automobile constateront au cours de leur carrière que cette opération prend du temps à réaliser, mais elle est nécessaire, car le liquide de frein circule du maître-cylindre jusqu’aux étriers et aux tambours de frein. 

Tout débris qui se dirige vers le maître-cylindre peut endommager les joints des coupelles et bloquer l’orifice de compensation. Cela a pour conséquence une usure plus rapide a chaque fois qu’un nouveau jeu de freins est installé sur le véhicule. 

Le monde de l’automobile te passionne et tu aimerais suivre un cours de mécanique pour intégrer l’industrie? Informe-toi dès maintenant sur le programme offert dans notre école de mécanique à Montréal en remplissant notre court formulaire de demande d’information.

Categories: Mécanique automobile
Tags: , ,

Please wait! Form is submitting...