Ce qu’il faut savoir sur les innovations pour réduire la pollution des pneus

cours commis aux pièces

Bien que l’électrification des transports soit en cours de route pour permettre de réduire les émissions de gaz à effets de serre au cours des prochaines années, plusieurs défis sont encore à relever pour y parvenir. On l’oublie parfois, mais les pneus, composés de caoutchouc, sont également source de pollution et les manufacturiers travaillent d’arrache-pied  pour remédier à ce problème. 

Découvre quelles sont les innovations des fabricants pour pouvoir offrir au cours des prochaines années des pneus plus écologiques. 

Un système pour recueillir les petites particules de caoutchouc

Les particules usées des pneus seraient parmi les plus polluantes au monde et leur volume devrait augmenter au cours des prochaines années si rien n’est fait. En effet, les véhicules électriques, qui seront plus nombreux sur les routes, ont l’inconvénient d’être plus lourds que les véhicules traditionnels, ce qui a des répercussions importantes sur la fréquence d’usure des pneus. 

Pour régler ce problème, un groupe d’étudiants de Londres, appelé « The Tyre Collective », a imaginé un dispositif qui pourrait un jour être fabriqué et permettre de recueillir les minuscules particules de caoutchouc qui sont projetées dans les airs lorsque le pneu entre en contact avec la chaussée. 

Ainsi, au lieu que ces particules se retrouvent sur la route, dans les eaux de pluie, les égouts ainsi que les océans, elles seraient capturées directement grâce au dispositif.

Étudiants en formation de commis aux pièces, découvrez dans la vidéo ci-dessous le concept imaginé par les étudiants de Londres. 

 
En vidant périodiquement le dispositif imaginé, il serait ainsi possible de recycler les particules de caoutchouc usées pour fabriquer de nouveaux pneus ou d’autres objets.

L’idée est très bonne, mais il faudra réaliser d’autres tests pour vérifier qu’elle soit applicable sur tous les véhicules. 

Le pneu carboneutre e.PRIMACY de Michelin

Autre innovation que les commis aux pièces pourraient retrouver à compter du printemps 2021 : le pneu e.PRIMACY de Michelin. Ce dernier est entièrement carboneutre qui ouvre la voie à une nouvelle génération de pneus plus durables et écoresponsables. 

Cette prouesse est possible grâce à un ambitieux projet incluant l’utilisation de matériaux renouvelables ou recyclés dans la composition, mais surtout la replantation d’arbres et d’installation de fours moins énergivores dans les différentes usines de production à travers le monde. Ces projets font par la suite l’objet d’un suivi afin de s’assurer de l’élimination complète des émissions concernées.

Concernant le rendement du pneu sur la route, Michelin a réussi à concevoir une résistance au roulement ultra faible pour un maximum d’efficacité énergétique du véhicule sans compromettre les attributs de performance et de sécurité. Ce type de pneu devrait permettre au conducteur de réaliser des économies de carburant  d’environ 125 $ sur la durée de vie du pneu.

Le monde de l’automobile te passionne et tu aimerais suivre un cours de commis aux pièces pour intégrer l’industrie? Informe-toi dès maintenant sur le programme offert à L’École de L’Automobile en remplissant notre court formulaire de demande d’information.

Categories: Mécanique automobile

Please wait! Form is submitting...