3399 Boulevard Crémazie Est, Montréal (Québec) H1Z 2J1

Bris causés par les nids-de-poule: ce que les étudiants en mécanique auto doivent savoir

Le printemps est la saison où les nids-de-poule font leur apparition au Québec. À Montréal, ils sont particulièrement nombreux cette année et la ville travaille d’arrache-pied pour réaliser ses opérations de colmatage. Entre-temps, les automobilistes sont de plus en plus nombreux à se rendre en atelier de mécanique en raison de bris causés par ces trous dans le bitume. Cette hausse marquée survient alors que les mécaniciens sont en pleine période de changement de pneus. 

Découvrez-en plus sur la situation actuelle, ainsi que les bris les plus fréquents causés par les nids-de-poule. 

Des ateliers de mécanique automobile débordés

La période actuelle est particulièrement intense pour les ateliers de mécanique automobile. En effet, les automobilistes sont nombreux à prendre rendez-vous pour faire installer leurs pneus d’été. En parallèle, d’autres automobilistes, particulièrement nombreux cette année, prennent un rendez-vous pour faire réparer leur véhicule en raison d’un bris causé par un nid-de-poule. Pour certains ateliers, sur cinq véhicules qui arrivent pour un changement de pneus, trois ont également des bris causés par les nids-de-poule.

Si cette situation est intense à gérer, elle n’est pas pour autant désagréable. Cela signifie qu’il y a du travail, qu’il y a un bon taux d’occupation et que les affaires marchent. De nombreux gestionnaires d’ateliers recherchent activement de la main-d’œuvre qualifiée et des finissants ayant suivi une formation en mécanique automobile

Les dommages causés par les nids-de-poule sont de plus en plus fréquents au Québec. 

Les dommages les plus fréquents causés par les nids-de-poule

Quand un pneu roule sur un nid-de-poule, la pression exercée sur la suspension est dirigée directement vers le haut, car le contact se fait au bas du pneu. Plus l’impact est important sur le pneu, plus sa force pousse celui-ci à la fois vers l’arrière et vers le haut.

Les mécaniciens-réparateurs d’automobiles qui voient arriver en atelier des véhicules endommagés par des nids-de-poule ont tendance à retrouver le même type de problème. L’un des plus récurrents est la perte des enjoliveurs qui sont souvent fixés aux roues en utilisant des serres à pression. 

Les pneus qui absorbent les chocs sont également ceux qui sont le plus souvent endommagés. En effet, il arrive souvent que la structure interne soit endommagée, que  le flan se déchire! Les véhicules dont les pneus sont trop gonflés ont des risques de bris de dommages au niveau de la structure tandis qu’un pneu qui n’est pas assez gonflé peut éclater s’il est coincé entre le nid-de-poule et la roue.

Enfin, les roues sont également les éléments les plus souvent endommagés, surtout lorsque le pneu ne peut pas absorber le choc.  Dans ce type de situation, elle peut se plier ou se fissurer. 

En plus de tous les éléments mentionnés ci-dessus, les nids-de-poule causent des dommages collatéraux à la suspension, ainsi qu’aux amortisseurs, mais cela est relativement rare. 

Tu souhaites intégrer une école de mécanique à Montréal pour lancer ta carrière de mécanicien? Fais ta demande d’information gratuite dès maintenant en complétant notre court formulaire en ligne.

Chargement en cours...

Spinload