Conseiller en carrosserie: une carrière qui ne connaît pas la crise!

Malgré les efforts du gouvernement québécois, il se produit encore plusieurs dizaines de milliers d’accidents sur les routes chaque année dans la province. Heureusement, une grosse majorité n’occasionne pas de blessure grave, mais il est nécessaire d’estimer les dommages subis par le véhicule.

Les perspectives d’emploi pour le métier d’estimateur de dommages automobiles (conseiller en carrosserie) sont favorables dans la plupart des régions du Québec. Le secteur est en croissance, et de plus beaucoup d’employés actuels vont prendre leur retraite dans les prochaines années.

Le programme de l’École Automobile vous offre une formation à la pointe de la technologie, avantage compétitif puisque les voitures comportent de plus en plus de composantes électroniques. Vous apprendrez notamment à utiliser le logiciel Audatex. Saisissez donc l’opportunité de devenir un professionnel reconnu grâce à notre programme !

Les tâches d’un estimateur en dommages automobile (conseiller en carrosserie)

L’estimateur en dommages automobiles (conseiller en carrosserie) a l’œil pour les détails. Il doit repérer les dommages causés au véhicule, confirmer la manière dont ils ont été causés et évaluer l’importance des réparations nécessaires pour rendre à l’auto son état d’avant l’accident. Il a donc un rôle primordial, tant pour la victime du sinistre que pour l’assureur ! Voici une liste de responsabilités d’un estimateur (conseiller en carrosserie) :

  • Inspecter minutieusement le véhicule : intérieur, extérieur, composantes électroniques, etc.
  • Analyser les dommages
  • Déterminer le type de réparations, leur coût et le temps nécessaire pour les effectuer
  • Calculer l’option la moins coûteuse : réparations, remplacement du véhicule, etc.
  • Remplir les rapports d’évaluation selon les critères établis par les compagnies d’assurance
  • Peut faire office de lien entre l’assureur et les mécaniciens

Carrière d’estimateur en dommages automobile (conseiller en carrosserie) : une carrière sans limite !

Il est important de noter que vous pouvez exercer le métier d’estimateur en dommages (conseiller en carrosserie) de manière indépendante : vous êtes votre propre patron !

Si cependant vous choisissez d’intégrer une compagnie, voici quelques organisations que vous pourriez rejoindre :

  • Compagnies d’assurance
  • Ateliers de réparation de carrosserie
  • Concessionnaires de véhicules neufs
  • Concessionnaires de véhicules usages

Il existe des possibilités d’évolution dans ce métier, soit vers d’autres types de structures, soit vers plus de responsabilités, à des fonctions de direction. Voici une liste de postes accessibles à un niveau débutant :

  • Estimateur (conseiller en carrosserie) pour poids lourds
  • Estimateur indépendant (conseiller en carrosserie)
  • Expert en estimation de réclamations
  • Spécialiste en location de véhicules

Une fois votre certificat en poche, vous pourrez gagner près de 45 000 $ et ce salaire augmentera en fonction de votre expérience et de l’entreprise dans laquelle vous évoluez.

Pour plus de renseignements sur le programme d’estimateur en dommages automobiles (conseiller en carrosserie), demandez votre trousse de renseignements gratuite!