La voiture électrique fait son chemin au Québec

Ce n’est plus un rêve, un concept futuriste! La voiture électrique est en passe de se créer une place de choix dans l’industrie automobile et dans le cœur des consommateurs.

Aujourd’hui, rares sont les constructeurs qui ne proposent  pas de véhicules électriques ou hybrides dans leur gamme. Bien que les ventes de ce type de bolide soient encore infinitésimales au Québec, les prévisions pour les prochaines années sont à la hausse. Et les attentes des politiciens? Eh bien, sûrement aussi immenses que celles de nos étudiants en cours de mécanique automobile, soucieux de notre environnement.

Source : www.lapresse.ca

En effet, la Première Ministre du Québec a récemment déclaré qu’elle souhaitait que le parc automobile du Québec soit composé d’ici 2020 de 25% d’automobiles électriques ou hybrides. Et pour atteindre le but, un pas en avant a été fait lors de la 37ème conférence annuelle. Six provinces et cinq États de l’Est ont adopté une résolution qui devrait aider le développement du parc automobile électrique.

Source : www.gaiapresse.ca

Nous vous parlions également il y a quelques mois d’une entente Québec – Vermont qui promettait une première infrastructure de bornes de recharge entre Montréal et Burlington. Cette annonce a permis un premier pas en avant pour l’élargissement du parc automobile de ce type de véhicules. En plus d’une diminution des prix, les véhicules électriques (VE) sont aujourd’hui de plus en plus sécuritaires et fiables, comme tout estimateur de dommage automobile vous le dira. Après tout, Tesla n’a-t-elle pas écrasé la compétition et remporté des notes parfaites de la NHTSA (National Highway Traffic and Safety Administration) ?

Source : www.w3sh.com

Au Québec, l’arrivée progressive des voitures électriques et hybrides s’illustre également par la mise en place de projets de partage auto (libre-service) qui utilisent ce type de bolides. Communauto a annoncé les résultats positifs de son évaluation du projet libre-service, et a choisi comme partenaire la Nissan Leaf, voiture électrique de 5 places capable d’atteindre les 144 km/h. Pas mal!

Source : www.ruemasson.com

Mais ne vous y méprenez pas, le travail qu’il reste à accomplir est colossal.  Les prix doivent encore baisser et les bornes se multiplier pour vraiment faire des voitures électriques une solution de choix pour les consommateurs.

Chers étudiants en formation de mécanique automobile, pensez-vous que les voitures électriques ont une chance de faire une percée significative sur le marché québécois? Quelles initiatives doivent être prises pour vous inciter à adopter un VE?

Categories: Nouvelles de l'industrie automobile
Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière