Voiture Dyson: ce qu’il faut savoir sur l’ambitieux projet du fabricant d’aspirateur

cours de mécanique automobileAtelier d’essai Dyson

Lors de la présentation de ses résultats, l’industriel britannique Dyson, célèbre pour ses aspirateurs sans sac ultra-design a dévoilé ses ambitions dans la fabrication de batteries deuxième génération. En investissant plus de 160 millions de dollars dans une start-up spécialisée dans les batteries, le fabricant aliment les rumeurs sur la création de sa propre voiture électrique. Pour les passionnés de mécanique auto et pour ceux qui souhaitent devenir mécanicien, voici ce qu’il faut savoir sur l’ambitieux projet de Dyson.

Une batterie à l’état solide pour l’industrie de l’automobile

En octobre dernier, Dyson a racheté Sakti3, une compagnie américaine qui a réussi à développer une nouvelle technologie de batteries permettant d’augmenter leur durée de vie. Dans la vidéo de présentation ci-dessous, il est possible de constater que la compagnie fait état de son utilisation pour les véhicules électriques.

En plus de son investissement dans la compagnie Sakti3, des documents provenant du gouvernement britannique indiquent que le fabricant d’aspirateur a reçu une aide financière de ce dernier en mars 2016.  Au total, une subvention de 16 millions de sterling a été accordée à Dyson afin de soutenir la recherche et le développement de batteries.

En pleine forme, l’entreprise spécialisée dans les aspirateurs sans sac a vu son bénéfice croître de 20 % en 2015, grâce à une augmentation significative de ses revenus en Chine.

Plusieurs sources indiquent donc que Dyson serait en train de travailler présentement sur le développement d’une batterie à l’état solide, qui permettrait d’atteindre une autonomie de longue durée pour la production d’une voiture électrique.

La production de ces batteries nouvelle génération, qui s’attaquent au défi de la densité énergétique et sur lequel reposent de nombreux enjeux d’une économie bas-carbone serait également destinée à équiper les produits électroménagers de Dyson.

Une autonomie multipliée par deux

En plus d’offrir une autonomie pouvant atteindre les 300 km, les batteries à l’état solide permettraient également, de diminuer les risques d’incendie puisque celles-ci utilisent des produits ininflammables. Il est a noté que dans l’industrie automobile, d’autres entreprises comme Volkswagen et Toyota travaillent également sur le développement de de type de batterie. Si cette technologie est vouée à un bel avenir, les étudiants en école de mécanique devront être patients avant de la voir apparaître dans leur ateliers de mécanique auto.

Concurrencera Tesla et Apple

Les récents succès de Tesla ont de quoi inciter les concurrents à s’intégrer sur le segment des véhicules électriques. Rappelons que le lancement de la Model 3, il y a quelques semaines, a généré plus de 325 000 commandes en prévente, pour une somme totale de 14 milliards de dollars US.

Si l’industrie automobile vous passionne depuis toujours et que vous souhaitez devenir apprenti mécanicien, venez visiter notre école de mécanique auto pour en savoir davantage sur nos programmes.

Categories: Nouvelles de l'industrie automobile
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière