Toyota Tundra 2015 : dix déclinaisons du pick-up nippon

Dans la catégorie camion/pick-up, nul doute que les Ford F-150 et Dodge Ram 1500 sont pratiquement intouchables. Ne serait-ce que sur le plan du rendement écoénergétique, le Tundra est tout de même loin derrière. Avec le modèle actuel, Toyota tente de rattraper son retard sur ses concurrents en offrant un camion plus soigné.

En dix déclinaisons, le modèle rend hommage à dix années de bons et loyaux services du camion de Toyota. Plus encore, c’est une confirmation de la constante progression de ce pick-up dans le marché nord-américain. Pour mettre nos étudiants de l’école mécanique automobile au fait du modèle 2015, voici les grands changements opérés sur le Toyota Tundra !

Une structure plus robuste et moins lourde

Règle générale, le châssis en échelle est le format privilégié de la structure des camions et VUS. Le Tundra ne déroge pas,  puisque son châssis sera de cette même conception qui, selon les statistiques des tests de collision a tendance à moins se déformer. Étudiants en formation estimation de dommage automobile êtes-vous en accord ?

Avec cette approche visant à améliorer la sécurité du pick-up, Toyota tient à rapprocher son camion du podium local. Également moins lourde, la structure améliorée affiche une capacité de remorquage revue à la hausse. Si théoriquement le Tundra est capable de remorquer jusqu’à 4762 kilogrammes, rien n’est dit sur le comportement du véhicule sur la route une fois que celui-ci est amené à tirer tout ce poids.

Motorisation plus grande : Les V8 4.6L et 5.7 remplacent le V6 4.0L

Pour que le Tundra soit capable de remorquer et porter les charges confirmées par le constructeur, il a été nécessaire de sacrifier le précédent V6 à 4.0 litres au profit de deux V8. Entre le 4.6L et le 5.7L, le Tundra monte en consommation jusqu’à 18 L/100km. Assurément, il n’a pas la cote auprès des indices de rendement écoénergétique dont les amateurs de cette catégorie de véhicules sont friands. Quoi qu’il en soit, le camion de Toyota monte à 310 chevaux et un torque de 443 Nm pour le 4.6L, alors que le 5.7L développe 381 chevaux avec 543 Nm de torque.

Tundra Millésime 1794, luxe absolu

Cette édition célèbre le ranch texan où se trouve actuellement l’usine de montage du Tundra. Un seul regard posé sur l’intérieur du camion suffira pour une conclusion criante, soit que la finition est de toute beauté. L’esprit Western est prédominant dans cette version qui lui est totalement dédiée. La qualité des matériaux rappelle fortement le faste dont le Dodge Ram édition King Ranch est le porte-étendard !

Étudiants en cours de mécanique automobile, que pensez-vous du Tundra 2015 ? Aurait-il des chances de renverser la domination des Ford, Chevrolet et autres titans de la catégorie ? 

Categories: Nouvelles de l'industrie automobile
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière