Toyota lance le système HA:MO pour son véhicule I-Road

Dans des métropoles comme Montréal, la congestion du réseau routier urbain est un véritable calvaire. Avec le transport en commun qui n’arrive pas à répondre aux besoins quotidiens des usagers de la route, une solution doit être trouvée afin de réduire le nombre de voitures sur les routes des grandes villes!

L’idée est peut-être pionnière d’une redéfinition du transport individuel et en commun. Toyota a récemment lancé son système HA:MO et a choisi la ville française de Grenoble pour tester son nouveau véhicule électrique, baptisé I-Road.

Étudiants de l’école mécanique automobile, les trouvailles de Toyota pourraient révolutionner notre quotidien en tant qu’automobilistes et usagers de la route. Jetons un œil là-dessus !

I-Road : un nouveau pousse-pousse utile et amusant

Le nouveau véhicule électrique ressemble aux fameux poussepousses, ces traditionnels « taxis » en  Extrême-Orient. Doté de trois roues, l’I-Road est propulsé par les roues avant, alors que la direction s’effectue grâce à la roue arrière. Trois moteurs électriques se chargent d’assurer une autonomie d’environ 30 kilomètres à ce véhicule qui vient s’ajouter au décor urbain.

Pour conduire ce nouvel engin, un permis de conduire est nécessaire. Limitée à 45 km/h, la vitesse de l’I-Road atteint normalement 60 Km/h.  Lors des prises de courbes ou de virages, il s’incline exactement comme une moto. Il faut dire que son aérodynamisme emprunte beaucoup à la mécanique des bolides à deux roues.

HA:MO, une technologie harmonieusement japonaise

Conçu pour accompagner le lancement de l’I-Road, le système HA:MO est le diminutif composé de « Harmonious Mobility Netwrok » (soit littéralement « Réseau de Mobilité Harmonisé »). Le système de Toyota sert de relai de toutes sortes de données relatives aux flux de la circulation, la cartographie du réseau et la navigation GPS. Bref, le système consiste à indiquer aux clients qui louent l’i-Road en autopartage, le meilleur itinéraire et ce selon l’état de la circulation, les travaux, etc.

En même temps, le système HA:MO veille à ce que la distribution des véhicules I-Road soit égale sur l’ensemble des points de relais. Ces tâches de répartition et de logistique ne sont certainement pas étrangères à nos étudiants en cours de répartition et gestion du transport routier.   Pendant les trois prochaines années, Grenoble abritera les expérimentations de l’I-Road. À cet effet, une application pour téléphone intelligent a été mise à la disposition des usagers du réseau de transport en commun de la ville. L’application permettra de réserver un I-Road et de recevoir les données nécessaires à la navigation, une fois au volant.

Regardez cette vidéo promotionnelle pour comprendre davantage comment le système fonctionne :

Étudiants en formation mécanique automobile, imaginez-vous l’I-Road courir les rues de Montréal et atténuer la congestion du réseau urbain ?

  

Categories: Nouvelles de l'industrie automobile
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière