Tout ce qu’il faut savoir pour réussir un remisage hivernal

école de mécanique automobile

Pour les automobilistes qui, chaque hiver décident de garder leur automobile à l’abri des intempéries, afin de la conserver longtemps et obtenir une bonne valeur de revente, plusieurs précautions sont à prendre. En effet, il ne suffit pas de garer son véhicule dans un garage ou de le recouvrir avec une housse protectrice en attendant que l’hiver passe. Plusieurs vérifications et ajustements sont à faire pour réussir son remisage. Voici un survol des éléments à vérifier pour remiser un véhicule de façon adéquate.

Protection du moteur

Pour assurer un remisage hivernal efficace et retrouver son véhicule en pleine forme au printemps, il faut avant toute chose commencer par le moteur. Une vidange de l’huile et un remplacement du filtre sont fortement conseillés. Avant de garer définitivement le véhicule, un petit trajet de 20 kilomètres permet d’augmenter la température des différents liquides et de réduire les risques de condensation des éléments mécaniques et de la boîte de vitesse.

Un réservoir d’essence plein lors d’un remisage hivernal permet d’éviter le développement de la vapeur d’eau, ennemie redoutable qui parfois ronge le système d’alimentation.

En ce qui concerne la batterie, on sait que, laissée sans charge pendant une longue période, son autonomie peut considérablement diminuer. Nos étudiants en école de mécanique automobile pourront, une fois qu’ils exerceront leur fonction, conseiller aux clients de retirer la batterie et de l’entreposer dans un endroit sec et frais. Un appareil de maintien de charge est nécessaire pour garder la batterie chargée pendant l’hiver.

Nettoyage extérieur et intérieur

Un nettoyage en profondeur de la carrosserie et de l’habitacle permet d’éviter les risques de corrosion, de même que les rayures lors de la pose d’une housse protectrice. Pour les véhicules haut de gamme (voiture de sport, de collection, etc.), les cires automobiles et autres produits de protection sont fortement conseillés pour protéger la carrosserie, les chromes, le châssis et les caoutchoucs.

Pneus et freins

Pour éviter la déformation des pneus pendant l’hiver, nos étudiants qui suivent une formation dans l’industrie automobile pourront suggérer aux clients d’augmenter la pression de leurs pneus d’environ 12%. Quant au frein d’urgence, il est fortement déconseillé de l’actionner.

Conditions idéales d’hivernage

Une fois tous les éléments vérifiés et ajustés, le moment et venu d’assurer les conditions idéales d’entreposage. Pour entreposer un véhicule dans les meilleures conditions, il est préférable de le mettre dans un garage sans poussière et chauffé. Si cela n’est pas possible, on peut, comme autre solution, mettre des sachets de déshumidification dans l’habitacle. Enfin, une housse protectrice en plus protège de la poussière et de la corrosion.

Vous souhaitez faire carrière dans l’industrie automobile ? Cliquez sur l’onglet « Programmes » de notre site internet pour découvrir notre formation ou faites-nous parvenir une demande d’information pour obtenir votre trousse de renseignements gratuite.

Categories: Nouvelles de l'industrie automobile
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière