Survol des technologies qui devraient prochainement se démocratiser pour les étudiants en mécanique

Connexion à bord, autonomie des véhicules, systèmes de sécurité, l’industrie automobile et ses technologies évoluent à une vitesse fulgurante et ne cessent de nous surprendre.

Connexion à bord, autonomie des véhicules, systèmes de sécurité, l’industrie automobile et ses technologies évoluent à une vitesse fulgurante et ne cessent de nous surprendre. Depuis quelque temps, certaines technologies qui facilitent la conduite ont été adoptées par de nombreux constructeurs comme, par exemple, celle du stationnement assisté ou de l’ordinateur de bord connecté.

Avant que l’on puisse retrouver des voitures totalement autonomes sur le marché, à des prix abordables et accessibles à tous, d’autres innovations technologiques pourraient rapidement se retrouver dans la plupart des voitures entre-temps. En voici quelques-unes.

L’identification biométrique en guise de clés

Présentée par Continental à l’occasion du CES 2017, la technologie de l’identité biométrique pourrait prochainement être utilisée pour les voitures. Assurant la sécurité dans le processus de démarrage, le système permet, grâce à l’empreinte digitale, d’entrer dans la voiture et la faire démarrer.

Voici un aperçu de l’utilisation de ce système :

Système de communication entre les voitures

Pour vérifier les angles morts et détecter les automobilistes, nous devons utiliser nos propres capacités d’observation. Afin de nous aider dans cette surveillance constante, certaines voitures sont aujourd’hui équipées de caméras sur les rétroviseurs. Dans les années à venir, les étudiants en école de mécanique automobile pourraient voir apparaitre sur les véhicules la technologie v2v (vehicle to vehicle), un dispositif pour permettre aux voitures de communiquer entre elles et s’alerter d’un danger sur la route.

Le détecteur de piétons

Déjà offerte et développée par Volvo sur son modèle S60, la technologie de détection des piétons permet de détecter les individus et les cyclistes, et de s’arrêter automatiquement s’il n’y a pas de temps de réponse de freinage de la part du conducteur. Très pratique en milieux urbains, les étudiants en formation de mécanique automobile devraient retrouver cette technologie chez plusieurs constructeurs automobiles.

Jetez un coup d’œil à la vidéo ci-dessous pour découvrir en images le système développé par Volvo.

La conduite semi-autonome

Avant que les véhicules totalement autonomes ne se retrouvent sur le marché, le système de conduite semi-autonome devrait peu à peu gagner de l’ampleur. Mercedes-Benz propose déjà, pour sa Classe E, un système capable de gérer, sans l’intervention du conducteur, la trajectoire du véhicule, la vitesse ainsi que les distances de sécurité sur de courtes périodes de temps.

Le système est déjà utilisé sur des  routes publiques, avec une Classe E :

Des «anges gardiens» technologiques

Avant la commercialisation de masse de la voiture autonome, les technologies «anges gardiens» mentionnées ci-dessus devraient être adoptées par une grande majorité de constructeurs automobiles et connaitre une amélioration constante. Sauver des vies est une priorité pour l’industrie automobile qui ne souhaite pas attendre que la conduite autonome fonctionne parfaitement pour y arriver.

L’industrie automobile vous passionne et vous souhaitez suivre des cours de mécanique automobile ? Cliquez sur l’onglet « Programmes » de notre site internet pour en savoir davantage sur notre formation et sur les possibilités de carrières, ou faites-nous parvenir une demande d’information pour obtenir votre trousse de renseignements gratuite.

 

Categories: Nouvelles de l'industrie automobile
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière