Sinistres automobiles les plus fréquents: ce que le pro en estimation de réclamations doit savoir

image001

Même si les véhicules sont aujourd’hui plus sécuritaires et mieux équipés pour éviter les accidents, les sinistres automobiles ne sont pas pour autant moins fréquents. Les changements climatiques font parfois tourner l’industrie du débosselage à plein régime, mais aussi la période hivernale et les fautes d’inattention de la part des conducteurs.

Vous rêvez d’une carrière de conseiller en carrosserie? Voici quelques-uns des sinistres automobiles que vous retrouverez le plus souvent en atelier.

Les dommages fréquents tout au long de l’année

Les accrochages latéraux sont particulièrement nombreux. Ils surviennent souvent dans les aires de stationnement ou dans les garages. Les collisions par l’arrière sont également fréquentes. Elles surviennent, la plupart du temps quand des véhicules sont à l’arrêt à un stop ou un feu rouge, quand la chaussée est glissante pendant l’hiver, ou lorsque les automobilistes essaient de se stationner entre deux véhicules. Enfin, les collisions frontales avec un animal sont également fréquentes, et malheureusement difficiles à éviter.

Tout au long de l’année, les experts en estimation des réclamations doivent régulièrement faire leurs estimations en raison de ces types d’accidents.

image003Les stationnements souterrains sont propices aux accrochages en raison du manque d’espace et de visibilité.

Les dommages liés aux changements climatiques

De plus en plus fréquents et parfois ravageuses, les intempéries liées aux changements climatiques ont un impact considérable sur les sinistres automobiles. Lorsque la grêle bat des records, ce sont plusieurs dizaines de véhicules qui peuvent être endommagés en un rien de temps. Les vents forts et les inondations sont également la source de dommages importants sur les carrosseries.

image005Impacts de grêle sur une carrosserie.

Sinistres automobiles en hiver

En hiver, les conditions météorologiques rendent les routes du Québec particulièrement dangereuses lorsqu’elles sont enneigées ou gelées. Si vous envisagez de devenir conseiller en carrosserie, les sinistres liés aux collisions devraient être plus importants pendant les mois les plus froids. Même si les pneus d’hiver sont obligatoires, il suffit de quelques secondes de distraction, d’une conduite trop rapide ou d’une distance de freinage trop courte pour qu’un véhicule entre en collision.

Vous souhaitez faire carrière dans l’industrie automobile? Cliquez sur l’onglet « Programmes » de notre site Internet pour tout savoir sur notre formation ou faites-nous parvenir une demande d’information pour obtenir votre trousse de renseignements gratuite.

Categories: Estimateur en dommages
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière