Renault Twizy: l’espoir d’un retour du losange au Canada

Cela fait pratiquement 25 ans que la marque française Renault ne distribue plus ses véhicules au Canada. En raison d’une compétition locale féroce, le constructeur français s’était tourné vers d’autres cieux, notamment en distribuant ses véhicules en Afrique et en Asie. Grâce aux véhicules électriques, Renault risque de revenir sur la scène canadienne et plus précisément au Québec, qui compte près de 10 000 véhicules électriques en circulation.

Twizy représente un nouveau segment qui s’installe graduellement dans la scène automobile. Entre la motocyclette et l’ultra compacte, Twizy est l’alter ego du Toyota iRoad. Les deux électriques symbolisent cette technologie qui révolutionne l’économie d’énergie.

Nos étudiants de l’école mécanique automobile qui ont pris part aux festivités de la fin de semaine de Formule 1 l’ont certainement remarqué au centre-ville de Montréal. Le Twizy posait fièrement entre les bolides de course. Ce quadricycle a de grandes chances d’être adopté au Canada, il ne reste que quelques processus administratifs et le tour sera joué !

Regardons ensemble ce que nous réserve Renault avec ce nouveau bolide, pour lequel on se doit de mentionner qu’il est déjà vendu à plus de 15 000 exemplaires dans le monde !

Une homologation en cours

Leader mondial dans le segment des électriques, Renault cherche à introduire son quadricycle sur le marché canadien. Pour ce faire, une demande d’homologation et de conformité aux normes nord-américaines a été déposée au Ministère des Transports du Canada. Cette demande ne concerne que la version qui ne dépasse pas 45 km/h.

Une solution économique et logistique

L’Amérique du Nord est connue pour ses entreprises de messagerie. Ce type de véhicule serait idéal pour les livraisons au centre-ville. Un peu à l’image de Montréal où les livreurs de courrier en bicyclette sillonnent les rues, le Twizy pourrait s’inviter sur la scène : grâce à sa version monoplace équipée d’un petit coffre, il serait possible d’envisager toutes sortes de livraisons avec ce joujou !

Fiche technique

Le Twizy est disponible en deux versions :

  • une monoplace dotée d’un mini-coffre et
  • un modèle pouvant transporter un conducteur et son passager.

Rechargeable sur les bornes électriques de Renault Azra, la batterie met trois heures pour offrir une autonomie de 70 kilomètres.  La batterie du Twizy45 (en référence à sa vitesse maximale) développe une puissance équivalente à 5 chevaux vapeurs. Quant au Twizy80, sa batterie livre l’équivalent de 17 chevaux pour une vitesse de pointe de 80 km/h.

Après le Twizy, Renault aimerait également introduire sur notre marché son Kangoo. Si le tout se concrétise, il n’y a aucun doute, l’arrivée en sol canadien sera un évènement à célébrer.

Étudiants en formation de mécanique automobile, que pensez-vous du Twizy ? Allons-nous bientôt le voir partout dans la ville ou est-il toujours inadapté aux conditions de nos routes ? 

Categories: Nouvelles de l'industrie automobile
Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière