Première en ventes automobiles: Volvo lance les ventes en ligne

Auto ventes internet formation mécanique automobileLa nouvelle risque bien de faire grimacer les représentants aux ventes  et les concessionnaires dans le secteur automobile, mais elle fait également bien des heureux. Entre les acheteurs qui ne souhaitent pas passer par des agents commerciaux et les constructeurs qui entendent réduire les frais et maximiser les recettes, Volvo a peut être réalisé un tournant crucial dans le marketing automobile. Le concept est encore à ses débuts, mais ses retombées peuvent opérer des changements radicaux sur la durée.

Étudiants de l’école mécanique automobile, nous sommes peut-être en train d’assister à une révolution qui bouleversera l’industrie automobile !

Volvo, une longueur d’avance technologique et commerciale

Plusieurs spécialistes s’accordent sur le fait que Volvo a toujours eu une longueur d’avance sur ses compétiteurs en matière de technologie, surtout lorsqu’il s’agit d’équipements de sécurité. Cette fois-ci, la longueur d’avance semble s’opérer sur un tout nouveau plan, celui du marketing. Il s’agit fort probablement de l’essence même de l’industrie automobile puisque c’est sur la commercialisation que repose le succès (et surtout le chiffre d’affaires) de tout constructeur qui entend marquer les esprits.

Depuis décembre 2014, la nouvelle d’un procédé de vente peu habituel dans le domaine automobile se confirme. Il se profile à l’horizon comme la volonté de Volvo de se démarquer en mettant tous ses modèles en ligne et de court-circuiter le processus classique des ventes chez les concessionnaires. Assurément, ce raccourci ne peut se passer des concessionnaires dans l’immédiat ; il s’agit seulement de s’installer dans le commerce en ligne étant donné que les diverses recherches affirment que de plus en plus d’acheteurs sont enclins à acheter leurs véhicules en ligne.

Dans la foulée, Volvo envisage d’organiser son propre événement annuel tout en se retirant graduellement des salons internationaux. Les étudiants en formation de mécanique automobile qui ont participé au Salon de l’auto de Montréal ont sans contredit remarqué déjà l’absence de Volvo. Cependant, cette approche de Volvo n’est pas vraiment novatrice, étant donné que d’autres secteurs (comme la téléphonie) organisent déjà ce type d’événements médiatisés à l’échelle planétaire.

Vers une disparition des concessionnaires ?

La réflexion peut faire sourciller certains, mais la question devient inévitable. Il faut tout de même reconnaître que Volvo n’est pas la seule marque à avancer ce nouveau procédé puisque bien des concessionnaires automobiles québécois et canadiens (surtout dans le domaine des véhicules usagés) font recours à des méthodes plus ou moins similaires : visites virtuelles à travers les appels vidéo avec les clients et réservation des véhicules en même temps ! Autant dire que ce n’est pas vraiment une innovation exclusive au constructeur suédois.

Si le concept devient populaire et que la vente en ligne affiche des chiffres convaincants, ce serait là une sérieuse menace à l’existence des concessionnaires automobiles. Le besoin des représentants aux ventes baissera significativement et les salles d’exposition en deviendraient presque « désuètes ». Il en existera toujours pour le marché des véhicules usagés, mais la survie économique de toute une industrie ne pourrait peut-être pas y trouver son salut.

Étudiants en cours de mécanique automobile, quelle est votre réflexion sur cette nouvelle tendance ? 

Categories: Nouvelles de l'industrie automobile
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière