Pont élévateur: les méthodes pour un levage en toute sécurité

École de Mécanique

Le pont élévateur est l’un des équipements les plus utilisés par le mécanicien pour assurer la maintenance des véhicules. Pour éviter les chutes de voitures qui peuvent avoir de lourdes conséquences, tant sur le plan humain que matériel, plusieurs règles et vérifications sont à appliquer.

Si la mécanique vous intéresse et que vous envisagez de suivre une formation pour faire vos débuts dans l’industrie, voici un survol des méthodes que vous devrez apprendre à mettre en application en tout temps.

Qu’est-ce qui peut causer la chute d’un véhicule?

Il existe plusieurs facteurs qui peuvent conduire à la chute d’un véhicule. La plupart des accidents surviennent au moment de l’utilisation du pont élévateur, mais aussi bien souvent et malheureusement, en raison d’un mauvais entretien de l’équipement.  Une inspection régulière du pont élévateur est essentielle et nécessaire, au moins une fois par année et conformément aux recommandations du fabricant. En plus de cela s’ajoute une vérification de temps à autre de l’équipement pour détecter les éventuelles anomalies.

Lever un véhicule de façon sécuritaire

En ce qui concerne l’utilisation du pont élévateur, plusieurs points essentiels sont à respecter. Au cours de votre formation en mécanique automobile, vous devrez vous assurer que le véhicule à inspecter ne dépasse pas la capacité maximale de l’équipement, de libérer le passage pour placer le véhicule, de positionner le véhicule selon le centre de gravité ou en fonction des points de levage.

Les éléments à vérifier

Pendant votre formation en école de mécanique auto, vous serez également formé à vérifier plusieurs éléments pour assurer votre sécurité avant de procéder au montage.

Il faudra dans un premier temps vérifier l’état des patins pour s’assurer que ces derniers puissent être en contact ferme avec les points de levage. Après avoir verrouillé les bras pivotants, une vérification de l’état des points de levage et de la stabilité du véhicule sera nécessaire, de même qu’une vérification du fonctionnement de l’antichute.

Enfin, au moment du levage, il vous faudra détecter les éventuels dysfonctionnements et cesser immédiatement l’opération en cas de problème. Les chutes sont souvent dues au glissement ou au mauvais positionnement du patin, à un bras pivotant non verrouillé ou à une incompatibilité du véhicule avec le pont élévateur. Ces éléments nécessitent donc une attention particulière.

Vous souhaitez faire carrière dans l’industrie automobile et tout savoir sur l’utilisation du pont élévateur? Cliquez sur l’onglet « Programmes » de notre site internet pour découvrir  notre formation ou faites-nous parvenir une demande d’information pour obtenir votre trousse de renseignements gratuite.

Categories: Mécanique automobile
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière