Moteur turbocompressé: ce qu’il faut savoir sur la consommation d’huile pour les conseillers aux opérations

À la moindre négligence, le mauvais fonctionnement d’un turbocompressé et ses effets sur l’huile peuvent conduire à des coûts de réparation particulièrement dispendieux.

À la moindre négligence, le mauvais fonctionnement d’un turbocompressé et ses effets sur l’huile peuvent  conduire à des coûts de réparation particulièrement dispendieux. Lorsqu’une surconsommation d’huile est décelée, une vérification des composantes du turbo est essentielle, et ce dans les plus brefs délais. Voici un survol des aspects qui peuvent en être la cause, afin de bien informer les clients sur le processus de vérification ou en vue d’une éventuelle réparation.

Qu’est-ce qui peut causer une surconsommation d’huile ?

Le filtre et le collecteur d’air bouchés ou obstrués

Ces situations provoquent une contre-pression dans le turbo et peuvent empêcher l’huile de retourner dans le carter, entrainant ainsi une surconsommation inévitable.

Les fuites d’air
Si des sifflements sont audibles lorsque le turbo est en marche, une fuite d’air entre la tête du moteur et le collecteur d’admission en est probablement la cause. Cela entraine également une fuite d’huile.

Le carter de palier carbonisé ou bouché
Dans cette situation, le carter de palier diminue la circulation d’huile et peut créer des problèmes de surconsommation et de pression, comme pour une canalisation non libre.

La canalisation d’huile bouchée
Cette situation amène à une circulation forcée de l’huile qui ne peut retourner au carter, ce qui augmente la pression sur les joints de la turbine et du compresseur. Cela entraine une surconsommation inévitable.

Blocage de l’air du carter
Cette situation a pour conséquence une contre-pression qui se situe dans la conduite de drainage, et qui amène à une réduction du débit de l’huile, une augmentation de la pression et une surconsommation.

L’importance de vérifier la pression

Si vous souhaitez devenir conseiller aux services automobiles, l’une de vos responsabilités sera de servir d’intermédiaire entre le mécanicien et le client, afin de détailler à ce dernier les opérations à effectuer. Sachez que pour détecter les anomalies sur un moteur turbocompressé, l’outil généralement le plus utilisé pour vérifier les pressions demeure le manomètre à colonne de liquide.

Cet instrument permet de tester dans les moteurs diesel, la contre-pression afin de détecter les éventuelles fuites d’air des composants présents dans le système d’admission d’air du moteur turbocompressé.

Le mécanicien et le conseiller aux opérations peuvent également se renseigner en  se référant au guide du constructeur qui présente les étapes à suivre pour résoudre les problèmes liés à la surconsommation d’huile.

Les éléments à vérifier périodiquement

La surconsommation d’huile dans les moteurs turbocompressés est un élément qu’il faut considérer avec importance, particulièrement parce qu’il s’agit d’un composant du bloc-moteur. La qualité de l’huile, le système de recirculation des vapeurs du carter, les conduits et l’étanchéité de l’admission de l’air sont des éléments à vérifier périodiquement, afin de réduire les problèmes de turbo.

Si vous êtes passionné par la mécanique et que vous souhaitez faire carrière dans l’industrie automobile, découvrez notre page de programme.

Categories: Conseiller aux opérations
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière