Mercedes-Benz célèbre les 35 ans de son fameux Classe G

Trente-cinq ans de production, ça se fête ! La marque allemande a toutes les raisons de célébrer l’événement car le VUS Classe G a déjà marqué l’histoire du constructeur et ses adeptes à travers le monde. Ayant connu trois générations à travers toutes ces années d’existence, le VUS est offert en deux modèles pour célébrer cette date importante : le G-500 et G-350 BlueTEC. Une fois n’est pas coutume dans l’industrie automobile, l’esthétique ultra-conservatrice du Classe G est la raison du succès du véhicule. De l’extérieur, très peu de changements, la carrosserie n’a pratiquement pas changé depuis 1979. Étudiants en formation mécanique automobile, malgré le peu de changements une chose est certaine, c’est que dans l’industrie, aucun autre constructeur ne jouit d’une pareille reconnaissance.

Des couleurs et des contrastes

L’édition 35 du Classe G a misé sur deux déclinaisons de peinture, le Blanc Mystique et le Gris Palladium. Le choix de sobriété n’est pas étranger à la tradition du véhicule, mais elle ne fait que le distinguer davantage avec des contrastes bien pensés à travers toute la carrosserie. En effet, le noir qui recouvre les pare-chocs, les rétroviseurs et le toit offre un contraste agréable avec le Blanc Mystique. Le contraste est encore plus accentué avec les jantes à cinq bras qui sont également teints en noir.

L’esprit AMG

Cette édition spéciale intègre d’office le fameux pack sport de Mercedes, AMG. Reconnaissable à ses jantes 18 pouces et les éléments en chrome sur la grille de la calandre, le pack AMG est une offrande du constructeur aux futurs acquéreurs de l’édition 35. De l’intérieur, l’habitacle se voit doté du volant sport AMG et un tableau de bord intégralement recouvert de cuir. Quant aux sièges, deux habillages sont offerts : cuir noir et porcelaine, ou cuir noir contrasté de surpiqure rouge. Sobre et élégant !

Performances et motorisations

Sous le capot, Mercedes n’opère pas de changement. Le G350 BlueTEC aura droit à son moteur V6 diesel à 3.0 litres qui développe 210 chevaux avec une accélération de 0 à 100 km/h en 9.1 secondes. Le G-500 est doté du fameux V8 essence à 5.5 litres et développe 387 chevaux. Les motorisations restent donc inchangées et ne subissent aucune modification.

Même si Mercedes-Benz n’a toujours pas communiqué les dates de production à la commande, les friands du Classe G sont déjà impatientes de voir le bolide de près. Pour l’instant, l’Amérique du Nord ne recevra pas d’unités de cette édition spéciale. Bien regrettables pour beaucoup d’amateurs et nombre de nos étudiants d’école mécanique automobile!

Étudiants en cours de mécanique automobile, que pensez-vous de l’édition 35 du célèbre G-Wagen ?   

Categories: Nouvelles de l'industrie automobile
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière