Mécanique automobile: toujours un métier d’avenir?

L’industrie automobile fait face à des changements majeurs compte tenu du développement des voitures électriques et de l’évolution rapide des technologies. Face à ces nouvelles tendances, on peut se poser la question de savoir si les métiers traditionnels de la mécanique automobile sont encore promus à un bel avenir. Si vous envisagez de devenir mécanicien, mais que vous avez des hésitations quant aux perspectives d’emploi de la profession, voici quelques informations utiles à savoir, qui vous permettront de vous conforter dans votre décision.

La voiture électrique,  entre ambitions et réalité…

Même si les gouvernements mettent tout en œuvre pour accélérer l’électrification des transports en proposant des incitatifs avantageux, de nombreux défis sont encore à relever avant de voir un jour le parc automobile du Québec et du reste du Canada, composé majoritairement de véhicules verts.  Présentement, seulement 0,3 % du parc automobile québécois est constitué de véhicules électriques. L’objectif du gouvernement provincial est de passer la barre des 15% d’ici 2025.

Pour arriver à de tels résultats, ce basculement ne se fera pas en un claquement de doigts. Les défis technologiques sont majeurs.

Tout d’abord, au vu de l’évolution rapide des technologies, il y a fort à parier que la voiture thermique de demain ne consommera quasiment rien comparativement à aujourd’hui. Il se peut qu’on arrive au 2 litres aux cent et même moins!

Ensuite, si les voitures électriques sont fabriquées à grande échelle, de nouvelles ressources seront nécessaires pour fabriquer les batteries, ce qui aura pour conséquence des défis d’ordre environnemental. Aussi, il faudra proposer des modèles variés et attractifs, à différentes échelles de prix pour satisfaire un grand nombre d’automobilistes.

Enfin, le problème d’autonomie semble pratiquement résolu, mais pas encore le nombre suffisant de bornes de recharge. Bref, tout autant de défis à relever qui font que les mécaniciens –réparateurs d’automobiles auront encore du pain sur la planche pour entretenir les véhicules thermiques qui devraient continuer à occuper le marché.

Mécanicien: une profession parmi les plus en demande actuellement au Québec!

En choisissant de vous lancer dans une formation en mécanique automobile, vous disposerez de bases solides pour œuvrer dans l’industrie automobile en tant qu’apprenti, et ainsi suivre le processus requis auprès du CPA afin d’obtenir votre carte de compétence et devenir officiellement un mécanicien certifié.

Quel que soit le parcours que vous envisagez de suivre, sachez que les professionnels de la mécanique automobile sont particulièrement recherchés dans l’industrie automobile. Selon les dernières statistiques publiées par le Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, les perspectives d’emploi sont bonnes pour les années à venir, et la profession est actuellement parmi les plus en demande dans l’ensemble du Québec!

De plus, selon le site Tout Pour Réussir, qui a pour mission de faire connaître auprès des jeunes les formations et métiers ayant de bonnes perspectives d’avenir, les programmes en mécanique automobile figurent à la 42e place du TOP 50 des programmes de la formation professionnelle et technique qui mènent à des professions pour lesquelles, les perspectives d’emploi sont acceptables ou favorables au moins pour les 5 prochaines années.

Vous êtes convaincu et prêt à sauter le pas pour faire vos débuts dans l’industrie automobile? Cliquez sur l’onglet « Programmes » de notre site Internet pour en savoir davantage sur notre école de mécanique automobile, ou faites-nous parvenir une demande d’information pour obtenir votre trousse de renseignements gratuite.

Categories: Mécanique automobile, Nouvelles de l'industrie automobile
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière