L’industrie automobile au Canada

Le Canada est le neuvième fabricant de voitures le plus important au monde. L’industrie automobile canadienne crée de nombreux emplois et fait rouler l’économie, supportant directement ou indirectement plus de 500 000 emplois dans 14 usines de montage, 540 fabricants de pièces détachées, plus de 3900 concessionnaires automobiles et nombreuses autres organisations. Au total, l’industrie automobile canadienne contribue fortement à l’économie et développe constamment de la main-d’œuvre qualifiée grâce à ses programmes de formation de mécanique automobile qui permettent au Canada de se démarquer à l’international.

Source

Au commencement

La première production d’automobiles à grande échelle au Canada a eu lieu en 1904, à Walkerville, en Ontario. L’usine de Walkerville, lors de sa première année de production a fabriqué un total de 117 voitures du modèle C pour Ford. L’industrie automobile a ensuite connu une croissance stable jusqu’à la Première Guerre mondiale. En 1923, l’industrie automobile canadienne était le deuxième plus importante au monde, mais la majorité des usines fabriquaient leurs voitures selon un modèle de production inefficace ce qui a eu comme effet de gonfler éventuellement le prix pour les consommateurs.

En 1965, le Canada a signé un accord avec les États-Unis qui a drastiquement amélioré ses méthodes de productions. Un des points les plus importants de cet accord était l’alignement des ventes et de la production selon un ratio 1:1, réduisant ainsi le coût des voitures fabriquées au Canada pour les consommateurs.

Durant les années 1970, le Japon est devenu un des leaders en matière de production automobile au niveau mondial. Des crises pétrolières ont aussi grandement affecté l’industrie de l’automobile. Ceci a mené à une autre restructuration importante au Canada, nous permettant de concurrencer non seulement avec le Japon, mais aussi avec des pays émergents tels que la Corée du Sud ou encore le Brésil.

Aujourd’hui, les nouveaux modèles de voitures sont constamment revus et corrigés afin de les rendre plus sécuritaires et de réduire leurs impacts sur l’environnement. En effectuant ces changements importants , l’industrie automobile canadienne a gagné son pari et est maintenant bien positionnée pour l’avenir. Le gouvernement et les fabricants de voitures investissent constamment dans leurs installations afin de les garder modernes. Depuis 1990, plus de 24 milliards ont été investis dans les infrastructures et installations.

À l’étranger

Bien sûr, l’industrie automotible canadienne a aussi connu son lot d’échecs au fil des années. La capsule vidéo ci-haut vous présente les usines de Bricklin Canada au Nouveau-Brunswick, qui ont fermés leurs portes en 1976.

En 2007, l’industrie automobile canadienne a exporté plus de 70 milliards de dollars en voitures. La plupart de ces exportations se font vers les États-Unis, mais certains projets sont également destinés à l’international. L’industrie automobile est tellement importante qu’elle compte pour 15.5 % des exportations totales du pays.

L’exportation de voitures vers les États-Unis a créé un surplus de 25 milliards en 2007. Les experts estiment que chaque milliard crée ou maintient environ 11 000 emplois tels que ceux dans les usines de voitures, mais aussi dans les industries secondaires, comme ces professionnels qui travaillent à titre de commis aux pièces ou encore comme estimateur de dommage automobile.

Categories: Mécanique automobile

Laisser un commentaire

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière