Le retour de la Targa

La grande nouveauté du salon de Detroit aux États-Unis se trouvait encore une fois parmi le kiosque de Porsche. Après l’annonce du prototype de la FT-1 par Toyota et de la Z06 de Chevrolet c’est au tour de Porsche d’annoncer le retour de la Targa 911. Inspirée du modèle légendaire des années 70 à toit démontable que plusieurs ont sans doute passé en revue dans le cadre de cours de mécanique automobile, la nouvelle Targa risque de séduire plus d’un étudiants de notre école de mécanique automobile.

Source

Fini le toit rétractable en verre des générations 996 et 997! La nouvelle 911 Targa renoue avec le design du modèle originel sorti en 1965. Le gros arceau en métal brossé et la lunette arrière bulle font donc leur grand retour. Il s’agit d’un retour aux sources fort apprécié pour la Targa, alors que les puristes et nostalgiques des générations d’avant la 993 réclamaient l’ancien modèle depuis longtemps. Et ils ont été entendus: elle revient!

Historique

Apparue en 1965, le modèle 911 de la Targa était un peu à mi-chemin entre le « cabriolet » et le « toit ouvrant », puisqu’on pouvait ouvrir le toit tout en gardant fixe la large lunette arrière. La 911 a été d’ailleurs le seul modèle à proposer ce type de configuration jusqu’à l’apparition de la 911 cabriolet qui permettait de retirer tout le toit.

La disparition dans les années quatre-vingt-dix d’éléments marquants de la Targa, comme l’arceau rigide ou encore la lunette arrière bombée qui faisait le charme des premières moutures a causé une perte de popularité importante. Maintenant, cinquante ans plus tard, Porsche décide enfin de faire renaître l’esprit de la première génération avec la toute nouvelle 911.

Performances modernes

Le design est rétro, mais les performances de la voiture sont bien modernes. Disponible en deux versions, la version de base offrira un moteur de 3.4 litres de type flat-six. Au niveau de la puissance, on parle de 350 chevaux-vapeur et 287 livres de torque. Grâce à une transmission manuelle de 7 vitesses, le 0 à 100 km/h se fera en 5.2 secondes et la voiture atteindra un maximum de 282 kilomètres/heure.

Fait à noter: Contrairement aux 911 de l’époque, le toit ne sera pas manuel. Le système est maintenant totalement électrique et la voiture peut ranger ou déplier son toit à l’aide d’un simple bouton sur le tableau de bord.

Ce toit souple va-t-il se ranger derrière les sièges avant ou derrière l’arceau sous la verrière? Pour l’instant, le fonctionnement du système n’a pas été évoqué, mais il sera certainement astucieux pour arriver à cacher le toit sans intervention humaine. Reste à voir également si ce système sera durable ou encore demandera beaucoup d’entretien par des professionnels doté d’une formation de mécanique automobile.

Étudiants d’école mécanique automobile, que pensez-vous de la nouvelle 911?

Categories: Nouvelles de l'industrie automobile
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière