Le mythique Type E de Jaguar

Étudiants en cours de mécanique automobile  est-ce que vous saviez que Jaguar, le fabricant automobile anglais a annoncé qu’il produira six nouveaux exemplaires du mythique modèle Type E. Ceci complète donc la série originale qui devait compter 18 exemplaires. Les nouveaux bolides du modèle Type E seront des reproductions identiques des modèles apparus en février 1963. À l’époque, Jaguar n’avait réussi qu’à produire 12 des 18 bolides prévus dans le cadre du projet Type E Lightweight. Les numéros de châssis non utilisés sont donc restés inactifs pendant plus de 50 ans!

Source

Leçon d’histoire

C’est au Salon de Genève, en mars 1961 que les amateurs de voitures ont fait connaissance avec le Type E de Jaguar, un bolide GT pur aux performances révolutionnaires. Immédiatement, la voiture s’est taillé une place dans le cœur du public et des membres de la presse. Non seulement la voiture était d’une élégance à faire rêver tout étudiant en formation de mécanique automobile, son prix était aussi fort agressif.

Les premiers essais sur piste révèlent une vitesse de pointe de 240 km/h, ce qui constitue un exploit pour l’époque. En effet, la voiture fait appel à un moteur XK de 3.8 litres, dont les 6 cylindres en ligne à double arbre à cames peuvent produire jusqu’à 265 chevaux. À entendre le moteur ronronner, on se doute qu’il abrite une puissance survoltée.

Le châssis quant à lui est audacieux avec sa caisse autoporteuse, ses freins arrière intégrés, ses 4 roues indépendantes et sa suspension arrière à 4 amortisseurs. C’est cette attention aux détails et ce désir d’innover qui donnent au modèle Type E son charme. Mieux encore, le bolide est tout aussi impressionnant aujourd’hui qu’il l’était à l’époque, un fait rare dans le monde des automobiles.

Problèmes

Bien sûr, aucune voiture n’est parfaite. Le premier moteur du Type E avait tendance à surchauffer en raison d’un mauvais calcul au niveau d’un circuit de refroidissement. Le plancher plat des premiers modèles rendait aussi la voiture inconfortable ou carrément inaccessible pour les individus au grand gabarit.

Dans les modèles qui ont suivi le Type E, Jaguar a abandonné le moteur 3.8 litres pour le remplacer par un 4.2 litres dont la puissance est comparable. Quelques autres détails ont aussi été revus, comme les sièges baquets qui ont été remplacés par des éléments plus confortables.

Travail artisanal

 

Pour assurer un travail de qualité, les six nouveaux exemplaires du légendaire Type E seront construits à la main par les ingénieurs de Jaguar. Ils se baseront sur les spécifications du modèle original, incluant le moteur 3.8 litres.

Bien sûr, des améliorations au point de vue technologique permettent à Jaguar d’effectuer quelques changements mineurs. Grâce au moteur en aluminium, le célèbre modèle Type E Lightweight pèse 114 kg de moins. La finition est aussi volontairement minime, afin d’éviter d’ajouter du poids superflu.

Étudiants d’école mécanique automobile, que pensez-vous des nouveaux modèles du légendaire Type E de Jaguar?

Categories: Nouvelles de L'école de l'Automobile, Nouvelles de l'industrie automobile
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière