La saga Takata se poursuit : de nouveaux rappels au Canada

L’équipementier automobile Japonais, Takata est une fois de plus dans la tourmente. Après plusieurs rappels entre 2008 et 2015 liés aux problèmes d’explosion des coussins gonflables, la série noire continue avec 1.2 million de rappels, et ce uniquement au Canada!

L’origine du problème

Les coussins gonflables défectueux du sous-traitant Takata hantent les constructeurs automobiles, depuis que tous ont appris que ces derniers peuvent exploser en cas de collision mineure et causer de sérieuses blessures.

Étudiants d’école mécanique automobile, il est important de savoir que pour provoquer le gonflement des coussins gonflables, Takata a choisi le nitrate d’ammonium. Cette substance serait à l’origine des nombreuses explosions qui ont causé la mort de six personnes et plus de 100 blessées aux États-Unis. Pour le moment, aucun décès ni aucune blessure n’ont été signalés au Canada.

Ce n’est pas la première fois que l’équipementier fait parler de lui. En effet, le premier rappel au Canada remonte à 2008 et avait visé près de 90 000 véhicules de deux marques japonaises, Acura et Honda. Par la suite, une succession de plusieurs rappels ont été étendus  et ce entre 2010 et 2015.

Conscients de l’enjeu de la sécurité des véhicules, nos étudiants en cours de mécanique automobile sont à l’affût des problèmes liés aux défauts de fabrication. C’est pour cette raison qu’on vous dresse la liste des modèles touchés par les rappels.

Une longue liste de véhicules touchés

La très populaire Honda Civic parmi les modèles touchés par les rappels

Les sacs gonflables de sécurité fabriqués par le sous-traitant Takata sont installés sur de nombreux modèles à travers le monde. Voici la liste de ceux visés par le rappel au Canada:

  • Honda Civic
  • Accord, Odyssey
  • CR-V, Pilot
  • Honda Element et Ridgeline
  • Acura CL, TL, MCX et 1.7EL
  • Chrysler Aspen et 300
  • Dodge Charger
  • Dodge Magnum, Ram, Durano
  • DakatoS
  • Mustang
  • Ford Rangers
  • BMW séries 3 et séries 5

Au total, 1 242 111 véhicules sont touchés au pays. Pour le moment, aucune plainte n’a été déposée, cependant des consommateurs ont intenté des recours collectifs contre le fabricant Takata. En effet, ils reprochent à l’équipementier  d’avoir avisé la population trop tardivement.

De la publicité pour inciter les propriétaires à se rendre au garage

La facture risque d’être salée pour les constructeurs automobiles concernés. En effet, ils auront la responsabilité de remplacer gratuitement les dispositifs de coussins gonflables.

Pour inciter les propriétaires des véhicules visés à se rendre chez les concessionnaires, Honda a décidé de lancer une grande campagne publicitaire de plusieurs millions de dollars aux États-Unis. La marque espère ainsi prévenir des blessures et sauver des vies. De son coté, le gouvernement canadien a publié sur son site,  une liste complète des véhicules touchés par le rappel. Pour consulter la liste, cliquez sur ce lien ou consultez la liste de « Canadiens en santé ».

L’équipementier Takata poursuit actuellement des tests pour identifier la véritable source du problème. De plus, le groupe affirme vouloir se détourner du composant chimique qui serait à l’origine des explosions.

Étudiants en formation estimation de dommage automobile, que pensez-vous de ce système utilisé par Takata? Est-ce une technologie qu’il faudrait modifier?

Categories: Nouvelles de l'industrie automobile
Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Archives par Mois:

Archives par Sujet:

Commencez votre nouvelle carrière